Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Inscrivez-vous àla Lettre des Bibliothécaires.

Bibliothécaires,partagez vos découvertes.

Clubs de lecture,envoyez vos choix.

Editeurs,valorisez vos livres.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

Les coups de cœur de Ana Lia Amand de la bibliothèque MÉDIATHÈQUE DE MONTROUGE à MONTROUGE, France


  • Le choix des bibliothécaires : Totale éclipse - Cécile Wajsbrot - Bourgois, Paris, France - 22/04/2015

Cécile Wajsbrodt poursuit son oeuvre littéraire avec un talent immense, une observation fine, sensible et terriblement juste des mouvements de l'âme humaine.
Une photographe en perte d'inspiration, solitaire, meurtrie rencontre un inconnu dans un café et réussira à le convaincre de faire une série de photos dans la rue, vues de dos, par une après-midi d'hiver. Cet homme, qu'elle surnomme Faiseur de pluie, elle va en tomber follement amoureuse... sa vie va se transformer en attente, en espoir comblé ou déçu, entre deux rendez-vous furtifs. Mais sa vie va aussi s'envoler grâce au succès de l'exposition qu'elle fera à partir de ces photos.
Chaque chapitre est associé à une chanson qui a marqué de ses notes un souvenir de la photographe, chanson qui est aussi restituée à travers sa propre histoire, qui l'a écrite, qui l'a chantée, à quel moment et comment... Une véritable bande-son accompagne ainsi la lecture de ce livre.
Cécile Wajsbrodt a écrit un très beau texte mélancolique.sur l'amour, sur l'image, sur la musique. Un texte grâce auquel notre propre attente, nos propres souvenirs, remontent à la surface de notre mémoire.


  • Le choix des bibliothécaires : Un monde flamboyant - Siri Hustvedt - Actes Sud, Arles, France - 22/04/2015

Harriett Burden, plasticienne new yorkaise, a longtemps vécu dans l'ombre de son mari, galeriste fortuné et influent dans le milieu artistique.
A sa mort, elle veut plus que tout conquérir enfin la célébrité et met au point un stratagème qu'elle considère génial mais qui finira par se retourner contre elle.
Elle élabore trois oeuvres d'art, trois installations, aux styles très différents, avec la complicité de trois jeunes artistes masculins qui lui serviront de prête-nom.
Ce procédé lui permettra de passer outre les préjugés misogynes des critiques d'art, avec un petit goût de revanche qu'elle assume totalement.

Ce livre prend la forme d'une enquête polyphonique menée par un universitaire après le décès de Harriett. Il fera tour à tour parler les témoins qui l'ont approchée de près ou de loin : ses enfants, son nouveau compagnon, ses amis, sa psy, des journalistes, des critiques d'art...
Cette enquête puise aussi une matière très riche dans les multiples carnets intimes qu'Harriett a rédigés tout au long de sa vie et qui révèlent son incroyable intelligence nourrie de philosophie, de psychanalyse, de neuropsychologie, de sciences... tout l'intéressait et la questionnait.

Siri Hustvedt a écrit là son roman le plus réussi et le plus foisonnant.


  • Le choix des bibliothécaires : Mr Gwyn - Alessandro Baricco - Gallimard, Paris, France - 01/02/2015

Mr Gwyn, auteur londonien apprécié par les critiques et le public, cesse d'écrire du jour au lendemain, le fait savoir par voie de presse et déclenche la stupeur de son agent littéraire. Il savoure tout d'abord sa liberté mais celle-ci se transforme peu à peu en un manque de repères difficile à gérer.
Il se lance alors dans un projet qui déclenche une nouvelle fois la stupeur de son agent. Il sera copiste, afin de réaliser des portraits écrits après avoir observé ses modèles comme un peintre devant sa toile, dans un atelier aménagé de façon sophistiquée et avec la complicité d'une jeune assistante, fascinée mais discrète.

Alessandro Baricco nous entraîne dans une réflexion sur la place de l'artiste dans la société et dans l'intimité de chacun : l'artiste nous tend un miroir pour nous révéler qui nous sommes mais il a aussi besoin du regard des autres pour créer. Finesse, élégance et humour sont les trois qualités dont est tissé ce roman.


  • Le choix des bibliothécaires : L'arbre aux pies - Daria Schmitt - Casterman, Bruxelles, Belgique - 30/01/2015

Daria Schmitt nous raconte le parcours de Nel, jeune adolescente, qui va être arrachée au paradis de son enfance, la Ville Basse, où elle vit avec son animal totem le cochon Ulysse, pour être emmenée de force dans le monde adulte violent et angoissant, symbolisé par la Ville Haute.
Nel refuse de toutes ses forces ce changement brutal mais devra s'opposer à l'homme mystérieux qui l'a emmenée, qui est à la fois son agresseur et son protecteur.
Ce récit est une belle métaphore du rituel de passage vers l'âge adulte, de ces années de tourmente que nous traversons et dont nous gardons parfois la nostalgie. La palette de couleurs accompagne magnifiquement les émotions de Nel, elle se déploie de façon douce et chaude dans la Ville Basse et de façon triste et froide dans la Ville Haute.
A lire, que vous soyez (encore) adolescent ou (déjà) adulte.


  • Le choix des bibliothécaires : La page blanche - Boulet - Delcourt, Paris, France - 30/01/2015

Pénélope Bagieu, jeune illustratrice française, s'est fait connaître grâce à son blog BD "Ma vie est tout à fait passionnante" et à sa série "Joséphine" en trois volumes.
Elle livre ici, avec la complicité de Boulet au scénario, le parcours d'une jeune femme qui se retrouve sur un banc de Paris en ayant tout oublié de sa vie. Éloïse, prénom qu'elle retrouve sur ses papiers au fin fond de son sac, va se battre avec humour et ténacité mais aussi découragement et colère, pour retrouver sa mémoire. Mais surtout pour trouver une nouvelle identité, comme un papillon qui sort de sa chrysalide, afin d'échapper au regard conformiste des autres, pour échapper aussi à son propre conformisme, et renaître en quelque sorte.


  • Le choix des bibliothécaires : Sagan 1954 - Anne Berest - Stock, Paris, France - 22/01/2015

Sagan 1954 : une jeune fille inconnue de 18 ans publie un roman, "Bonjour Tristesse", qui va défrayer la chronique, mettre en ébullition les critiques littéraires, lui apporter célébrité et richesse.

Berest 2014 : une jeune femme, romancière, traverse une étape difficile de sa vie après une rupture. Le fils de Sagan la contacte pour qu'elle écrive sur cette incroyable année 1954 que sa mère a vécu dans un tourbillon.

Les deux vies s'entremêlent alors, Anne Berest s'immergeant dans celle de Françoise Sagan, et le résultat est à la fois une biographie et une autofiction. Un texte pudique, sensible, respectueux de cette icône de la littérature française, mais avec cette pointe d'effronterie que Sagan n'aurait pas reniée.


Physicien et docteur en philosophie des sciences, Etienne Klein a découvert Ettore Majorana lorsqu'il était étudiant. Ce génie italien de la physique a disparu de manière mystérieuse en 1938, après avoir embarqué sur un navire qui reliait Naples à Palerme. Toutes les enquêtes, tous les scénarios imaginés ont échoué à rendre plausible une explication quelle qu'elle soit.

Ce récit passionnant et remarquablement bien écrit relate le voyage d'Etienne Klein en Italie, en mars 2013, lorsqu'il est parti sur les traces d'Ettore Majorana afin de tenter à son tour de percer ce mystère. La personnalité singulière de cet homme, surgénie aux théories très en avance sur son temps mais inadapté à la société humaine, est évoquée de manière très sensible à travers le regard d'un scientifique du XXIe siècle.
Ce livre est aussi une formidable introduction à la physique des années 30, qui connut une véritable révolution grâce à la découverte de l'atome, et le talent de pédagogue d'Etienne Klein permet à chacun, quelque soit son niveau de connaissances, d'en apprécier la portée.


En 1506, Michel-Ange reçoit une lettre du sultan Bajazet l'invitant à Constantinople afin de concevoir un pont au-dessus du Bosphore. Le projet de Léonard de Vinci vient d'être refusé et son orgueil lui dicte secrètement d'accepter et de relever ce défi. Le sculpteur, en conflit avec le pape Jules II, alors qu'il a commencé son tombeau monumental, se laisse tenter par l'aventure. Il est de plus en grande difficulté financière et le sultan lui promet une belle somme.

Mathias Enard s'est basé sur un fait véridique, à savoir la lettre envoyée par le sultan Bajazet, mais le voyage de Michel-Ange n'a jamais été historiquement vérifié. Sa magnifique écriture nous fait partager les états d'âme du sculpteur, sa découverte de Constantinople, sa quête de l'inspiration mais aussi sa méfiance à l'égard des musulmans et des puissants. Il a saisi de façon subtile ce moment impalpable où le sculpteur de génie se transforme en architecte talentueux.


  • Le choix des bibliothécaires : Pietra viva - Léonor de Récondo - Sabine Wespieser éditeur, Paris, France - 22/01/2015

Michelangelo quitte Rome en 1505 pour s'immerger pendant de longs mois dans les carrières de marbre de Carrare, très réputées pour leur qualité. Il doit choisir et faire acheminer dans la capitale des centaines de blocs de pierre qui serviront à sculpter un de ses plus grands chefs-d'oeuvre, le tombeau que le pape Jules II lui a commandé de son vivant.
Sa connaissance du marbre est telle qu'il se fait accepter comme un des leurs par la confrérie des tailleurs de pierre. Le sculpteur silencieux et solitaire va se plonger dans les préparatifs de son projet monumental mais également s'ouvrir aux autres et à lui-même.
Léonor de Récondo, violoniste baroque et romancière, a su traduire les tourments de Michelangelo en quête d'absolu, sa résistance aux souvenirs et aux émotions verrouillés au plus profond de lui.
Son style épuré et lumineux restitue à merveille cet épisode de la vie d'un génie de la Renaissance, son parcours spirituel et artistique.


  • Le choix des bibliothécaires : Beauvoir in love - Irène Frain - Michel Lafon, Neuilly-sur-Seine, France - 21/01/2015

Ce livre d'Irène Frain relate de façon romancée l'histoire d'amour passionnée et impossible entre Simone de Beauvoir et l'écrivain américain Nelson Algren, qu'elle rencontra à Chicago en 1947 lors d'une tournée aux États-Unis pour des conférences sur l'existentialisme.
Après un travail d'enquête minutieux dans des archives inédites, des photos d'époque, des récits de témoins, mais aussi et surtout dans les lettres de Simone de Beauvoir ainsi que dans le journal intime qu'elle a tenu avec Algren, l'auteure nous restitue cet épisode que Beauvoir a évoqué de façon cryptée dans certains de ses livres.
Liaison passionnée mais aussi liaison tumultueuse, aux multiples ruptures, où Beauvoir se débattait avec les deux facettes de sa personnalité : femme amoureuse et femme écrivain, la première à connaître une reconnaissance internationale. C'est notamment grâce à l'influence d'Algren, que Beauvoir rédigea son oeuvre majeure «Le deuxième sexe».
Le style légèrement insolent d'Irène Frain convient à merveille pour nous faire découvrir l'icône de la littérature française sous un nouveau jour, terriblement humain.


Copyright : lechoixdesbibliothecaires.com 2006-2017 - Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia