Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Inscrivez-vous àla Lettre des Bibliothécaires.

Bibliothécaires,partagez vos découvertes.

Clubs de lecture,envoyez vos choix.

Editeurs,valorisez vos livres.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

.. Et au bout, l'océan

Couverture du livre Et au bout, l'océan

Auteur : Fanny Leblond

Date de saisie : 26/06/2012

Genre : Romans et nouvelles - français

Editeur : Passiflore, Dax, France

Collection : Itinéraire

Prix : 19.50 €

ISBN : 978-2-918471-12-7

GENCOD : 9782918471127

Sorti le : 05/06/2012

"Et au bout, l'océan" est un roman intimiste, qui, au fil des pages monte en suspense et tient le lecteur en haleine jusqu'aux toutes dernières lignes de l'ouvrage. Bravo ! Fanny Leblond a su décrire avec beaucoup de justesse, la crise existentialiste de la quarantaine et le chamboulement qu'elle va engendrer à travers la vie de trois jeunes femmes, amies d'enfance. Quel plaisir de reconnaître ce coin de Haute Gironde (Bourg, Blaye, les vignes, la rivière, l'estuaire...) si bien retranscrit par l'auteur, enfant de la région ! A lire absolument, en attendant le second livre avec impatience ! ! !


  • Les présentations des éditeurs : 05/06/2013

Ève, jeune femme active, mène une existence épanouie entre sa famille, son travail et ses amies d'enfance, Isabel et Agathe, au bord de l'Estuaire de la Gironde. Ce bel équilibre vacille lorsque ressurgit Xavier, son premier amour ; il chavire avec la mystérieuse disparition d'Isabel. Sa vie va alors voler en éclats. Les pans du passé qui remontent à la surface, la peur, les trahisons et Internet vont bouleverser ses certitudes et la conduire sur des rives dangereuses. Parviendra-t-elle à surfer les eaux troubles et tumultueuses de sa mémoire et à remonter le mascaret de ses émotions pour trouver enfin l'apaisement ? Et au bout, l'Océan.

Fanny Leblond trace le portrait d'une jeune femme d'aujourd'hui en proie aux doutes et à une remise en question à l'aube de la quarantaine. Le lecteur épouse pas à pas ses tourments et ses inquiétudes jusqu'au dénouement final. Ce roman intimiste donne le premier rôle à l'ambiance, aux lieux, aux sensations et aux émotions.

Fanny Leblond est née en Gironde en 1971. Après la Côte d'Azur et la Polynésie, elle vit maintenant au bord de l'Estuaire qui l'a vu naître et porte ses voyages proches ou lointains, réels ou de plume. Issue d'une filière scientifique, après des études de gestion elle revient à sa vocation première, l'enseignement. Elle cultive depuis toujours le plaisir de lire et celui d'écrire. Un plaisir surprenant. Un voyage excitant des idées aux mots, pour partager, suivre le chemin des gens ordinaires et faire de la vie quotidienne un roman, une aventure, un voyage. Elle aime les éclats de rire, l'odeur de la terre et le goût de la mer, mais n'apprécie guère les idées préconçues et les destructeurs de rêves. Et au bout, l'Océan est son premier roman.


  • Les courts extraits de livres : 05/06/2013

C'est la fin, ou plutôt non, c'était le début.

Ève regardait l'Océan. Présence habituelle, rassurante. Elle savait qu'il n'aurait plus le même goût. Du bout de la jetée, elle avait longtemps regardé l'embouchure de l'estuaire. Les grues du Verdon sur l'autre rive, la langue de plage de la pointe de Grave en allant vers Soulac. Au nord, elle devinait Meschers et ses falaises derrière Saint-Georges. Son univers fait de bancs de sable, de vase, d'eaux verdies, mélange de limon, de sel et de ciel.
Elle avait sauté le parapet et était allée s'asseoir sur un rocher au plus près de l'eau. Elle regardait le ressac, aveuglément, espérant trouver une réponse à ses questions. Sans grande conviction, à vrai dire. Était-elle coupable ? Quelle responsabilité avait-elle ? A qui demander pardon quand on n'est pas certain d'avoir à se faire pardonner ? Impénétrable, le flot miroitait, renvoyant à ses yeux posés sur sa surface l'infinité du ciel.
Elle sentait la chaleur se dégager du bloc de pierre dans son dos. Elle s'y appuya malgré l'inconfort, renversa la tête et ferma les yeux, se laissant doucement prendre par la torpeur.
Au milieu du bruissement des vagues, un éclat de voix d'enfant avait sonné comme un écho et émoussé un instant sa détermination. Elle s'était tournée vers la plage, le club de voile. Les Optimists partaient en ligne, tirés par le zodiac du moniteur. Les voiles faseyaient, faisant entendre le tintement léger du tube métallique de la livarde. Le soleil aveuglait la mer. Elle plissa les yeux, ombra son regard de sa main, suivit quelque temps les petits bateaux et se perdit de nouveau dans le flot de ses pensées.
L'odeur des algues battues au bas de la jetée fit courir un frisson troublant le long de son corps. Les pieds dans l'eau, le sac au dos, Ève tourna à nouveau son visage vers le large. Une larme roula sur sa joue.
Plus de certitude.
Accroupie, elle se pencha et ramassa quelques coquillages, de petits galets, un verre roulé qu'elle glissa machinalement dans sa poche. Elle poussa du pied une pince de crabe blanchie par le soleil et, tout en gardant les yeux rivés sur l'océan, elle pria.
Une prière sans voix, un ultime recours. Il y avait si longtemps. Les mots revenaient, du fond de sa mémoire. Son esprit s'apaisa dans une dernière inspiration, un soupir qui achevait ici un difficile chemin. Elle remonta sur la grève. Dans sa poche, elle sentit la douceur du papier photo froissé au milieu des galets. Elle ferma les yeux. Sa main se crispa, serrant comme pour ne pas les laisser s'échapper les images figées. Pas besoin de la sortir, elle se souvenait.


  • Le courrier des auteurs : 05/06/2013

1) Qui êtes-vous ? !
J'essaie d'être moi. Mes amis me disent survoltée, habitée, pétillante... doit-on ajouter que je suis imprévisible, incorrigible rêveuse, épuisante hyperactive ? Certainement !

2) Quel est le thème central de ce livre ?
Regard actuel sur ce qui unit ou oppose les hommes, amitié, amour, ce roman aborde de manière intimiste la crise du milieu de vie ou comment un joli quotidien peut être remis en question et virer au cauchemar.

3) Si vous deviez mettre en avant une phrase de ce livre, laquelle choisiriez-vous ?
Faire pour ne pas avoir de regrets ! Parce que l'avenir est fait d'aujourd'hui et non d'hypothétiques demains.

4) Si ce livre était une musique, quelle serait-elle ?
Un morceau de jazz rythmé, libre et mélancolique : la voix chaleureuse et pénétrante de Grégory Porter, le dynamisme de Mayra Andrade, le grain de folie de Petra Magoni auquel j'ajouterais un soupçon de l'envoûtante Emma Shapplin.

5) Qu'aimeriez-vous partager avec vos lecteurs en priorité ?
Un coucher de soleil sur l'Estuaire de la Gironde, un verre de Côtes de Bourg à la main.


Copyright : lechoixdesbibliothecaires.com 2006-2019 - Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia