Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Inscrivez-vous àla Lettre des Bibliothécaires.

Bibliothécaires,partagez vos découvertes.

Clubs de lecture,envoyez vos choix.

Editeurs,valorisez vos livres.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

.. Le nu féminin : cours de dessin, le corps humain : répertoire iconographique à l'usage des étudiants aux beaux-arts, des artistes et des amateurs

Couverture du livre Le nu féminin : cours de dessin, le corps humain : répertoire iconographique à l'usage des étudiants aux beaux-arts, des artistes et des amateurs

Auteur : Giovanni Civardi

Traducteur : Frédéric Delacourt

Date de saisie : 14/09/2012

Genre : Guides et conseils pratiques

Editeur : De Vecchi, Paris, France

Collection : Beaux-arts

Prix : 14.00 €

ISBN : 9782732896571

GENCOD : 9782732896571

Sorti le : 24/08/2012

  • Les présentations des éditeurs : 14/09/2012

Le nu féminin est un thème tout à la fois complexe et important dans l'étude des beaux-arts. Pour parvenir à le traiter le mieux que possible, il faut que l'artiste ait une connaissance anatomique précise ainsi qu'une grande sensibilité psychologique.

Afin que l'élève apprenne à observer convenablement les principales structures anatomiques (essentiellement ostéologiques et myologiques) et obtienne un dessin expressif et correct du corps féminin, l'auteur nous propose :
° un large répertoire de poses et d'attitudes ;
° des conseils pour étudier l'anatomie externe ;
° des méthodes de dessin : tonal, au trait, de masses, structural.

L'auteur insiste également sur l'attitude que doit avoir l'artiste devant la réalité corporelle : apprendre à l'observer et à la comprendre d'un point de vue anatomique afin d'interpréter, en exprimant à travers elle ses propres émotions, sa propre sensibilité, son propre «style».

Cet ouvrage traite donc le sujet avec la rigueur qui s'impose à tous les artistes et constitue un guide complet pour bien maîtriser la technique du «nu féminin».

G. Givardi a fréquenté pendant plusieurs années la faculté de médecine, en se consacrant simultanément à la sculpture, au portrait, à illustration. Il met aujourd'hui à la disposition du lecteur son expérience des cours d'anatomie et de dessins de modèles vivants. Il a publié de nombreux ouvrages d'esthétique, parus aux Éditions De Vecchi, sur : L'Anatomie artistique ; Le Portrait ; Le Paysage ; La Tête humaine.


  • Les courts extraits de livres : 14/09/2012

Introduction

L'étude de l'anatomie humaine appliquée à l'art figuratif n'a d'utilité et de signification que si elle conduit simplement l'artiste à «observer» le modèle. Cette remarque semble évidente, et pourtant tous ceux qui abordent le thème du corps humain pour le dessiner, le peindre, le modeler ou le sculpter rencontrent toujours de grandes difficultés. Cela s'explique peut-être par le fait que nous nous contentons de «regarder» le sujet en pose au lieu de «voir» son organisation structurelle interne, les relations réciproques entre ses différentes parties ou bien entre celles-ci et l'ensemble du corps.

De nombreuses méthodes modernes d'apprentissage insistent précisément sur l'observation «intelligente» de la réalité pour que la sensibilité et les émotions de chaque artiste puissent s'exprimer sincèrement et d'une façon communicative. Toutefois, comme le corps humain est très complexe dans ses formes et dans ses suggestions émotives, je considère que l'observation attentive doit être, sinon précédée, du moins enrichie par une connaissance profonde et complexe de l'anatomie dans le sens classique du terme, c'est-à-dire composée essentiellement de l'appareil locomoteur (ostéologie, arthrologie et myologie) et de la morphologie externe. J'ai abordé ces sujets dans deux volumes de cette collection (Notes d'anatomie artistique et Le Nu masculin) et je conseille donc à tous ceux qui souhaitent approfondir ce sujet et parfaire leurs connaissances de les consulter.

Avec ce livre consacré au nu féminin, j'ai voulu proposer un répertoire d'images très complet dans lequel les modèles prendraient des poses parfaitement adaptées à une recherche anatomique et morphologique. En d'autres termes, en considérant comme acquises les notions fondamentales d'anatomie de l'appareil locomoteur et les méthodes les plus courantes de dessin du corps humain (des thèmes traités dans mes deux précédents ouvrages, préparatoires à celui-ci), j'ai essayé de proposer des poses du corps féminin qui permettent de relever, simplement grâce à la vue et sans trop de difficultés, certaines conformations anatomiques intéressantes et particulièrement utiles pour le dessin. Pour faciliter cette recherche et rendre l'étude plus homogène, j'ai réuni les poses par groupes de positions analogues (position debout, assise, penchée, en raccourci, etc.). Je voudrais conseiller aux élèves de ne pas se contenter de regarder, même attentivement, les dessins et de les reproduire, mais (si cela est possible d'un point de vue économique ou si vous disposez d'un modèle et d'un lieu adapté) de faire poser un modèle exactement selon les postures proposées. Cela permet de travailler sur le vif et de comparer ensuite d'après nature les observations anatomiques suggérées, en y ajoutant ses propres découvertes.

En effet, les brèves remarques anatomiques avec lesquelles j'ai commenté les planches ne sont volontairement qu'indicatives. Elles visent à suggérer un parcours de «recherche» et d'observation sur le corps du modèle, afin de fournir une justification anatomique aux formes superficielles.

Cela peut être utile que je vous donne quelques indications sur la technique et le procédé que j'ai utilisés pour illustrer ce livre. J'ai exécuté presque tous les dessins sur le vif, sauf ceux qui représentent le modèle en équilibre instable, dans des poses fatigantes, ou encore qui sont impossibles à tenir pendant plus de quelques minutes : j'ai alors simplement tracé de rapides ébauches qui m'ont servi de point de départ pour effectuer un dessin plus élaboré. J'ai également utilisé la photo pour ajouter quelques «informations» musculaires forcément éphémères et transitoires. Pour des raisons inhérentes à l'impression du livre, j'ai dessiné chaque planche (qui correspond à une double page) en utilisant des crayons en graphite H, HB et B sur du carton bristol lisse de 40 x 60 mm. J'ai adopté un style, pourrait-on dire, presque «académique», pour des raisons pédagogiques. J'ai essayé de ne pas «varier» de technique d'exécution, de ne pas adopter d'éclairages «dramatiques» et de ne pas «interpréter» le corps, afin que des considérations stylistiques ou esthétiques n'interfèrent pas avec les préoccupations strictement anatomiques. Tous ces aspects artistiques et expressifs seront traités dans un autre ouvrage. Si le trait de mes dessins peut paraître «froid», c'est précisément pour qu'il serve d'exemple et soit adapté au but poursuivi.

N'oubliez pas que dans le dessin sur le vif (surtout quand il s'agit du corps) il faut chercher à aller au-delà de la reproduction de données purement réalistes et anatomiques et exécuter un dessin subjectif, intéressant, engagé qui soit cohérent et conforme à votre façon de «ressentir» l'acte artistique. La simplicité et la spontanéité, signes d'un artiste mûr, sont le fruit précieux d'un entraînement long et passionné à l'observation, à la compréhension et à l'émotion.


Copyright : lechoixdesbibliothecaires.com 2006-2018 - Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia