Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Inscrivez-vous àla Lettre des Bibliothécaires.

Bibliothécaires,partagez vos découvertes.

Clubs de lecture,envoyez vos choix.

Editeurs,valorisez vos livres.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

_ Crime d'honneur

Couverture du livre Crime d'honneur

Auteur : Elif Shafak

Traducteur : Dominique Letellier

Date de saisie : 24/04/2013

Genre : Romans et nouvelles - étranger

Editeur : Phébus, Paris, France

Collection : Littérature étrangère

Prix : 23.00 €

ISBN : 978-2-7529-0743-1

GENCOD : 9782752907431

Sorti le : 07/03/2013

  • Les présentations des éditeurs : 25/04/2013

«Ma mère est morte deux fois.» C'est par ces mots qu'Esma, jeune femme kurde, commence le récit de l'histoire de sa famille née sur les rives de l'Euphrate et émigrée à Londres en 1970.
L'histoire, d'abord, de sa grand-mère dans le village de Mala Çar Bayan, désespérée de ne mettre au monde que des filles, elle qui sait combien la vie ne les épargnera pas. L'histoire de sa mère, Pembe la superstitieuse, et de sa tante, Jamila la guérisseuse, soeurs jumelles aux destins très différents. L'histoire des hommes aussi, celle de son père, tour à tour aimant, violent, fuyant, et celle de ses frères, Yunus le rêveur, et Iskender. Iskender, l'enfant chéri de sa mère, la «prunelle de ses yeux», son sultan. Son meurtrier.
Enfin, l'histoire de ces immigrés qui ont choisi l'exil pour vivre de miracles et croire aux mirages, qui ont choisi la liberté et l'amour quand d'autres restent ancrés dans les traditions et portent au pinacle l'honneur d'une famille.

Ils en parlent...
° «Un magnifique bijou, un livre somptueux.»
The Times.

° «Un roman qui fait des allers-retours dans le temps et l'espace, créant des passerelles entre les années 40 et les années 90, l'est et ouest.»
Financial Times.

° «Un roman teinté de réalisme et de magie, foisonnant et inoubliable, servi par une écriture ciselée et exigeante...
Elif Shafak rejoint des auteurs tels que Hanif Kureishi, Zadie Smith, Monica Ali, Aamer Hussein, Andrea Levy, Hanan al-Shakyh et Leila Aboulela, et nous offre un portrait sublime des autres visages de Londres.»
The Independent.

Fille de diplomate, Elif Shafak est née à Strasbourg en 1971. Elle a passé son adolescence à Madrid avant de s'établir en Turquie. Couronnée de nombreux prix, elle est aujourd'hui la romancière la plus lue en Turquie, et son oeuvre est traduite dans plus de trente langues. Auteur de douze livres (dont huit romans) écrits en turc ou en anglais, elle a été nommée au grade de chevalier de l'ordre des Arts et des Lettres.
Son premier roman, Pinhan (Le mystique), a reçu le prix Rumi en 1998, qui récompense la meilleure oeuvre de littérature mystique en Turquie. Son deuxième roman, Şehrin Aynaları (Les miroirs de la ville), ancré dans le monde méditerranéen du XVIIe siècle, confronte les mysticismes juif et islamique. Elif Shafak élargit considérablement son lectorat avec Mahrem (Le regard) qui remporte le prix de l'Union des écrivains turcs en 2000. Quant à Bit Palas (Bonbon Palace, Phébus, 2008), il devient rapidement un best-seller en Turquie. Elif Shafak se consacre ensuite à Med-Cezir, un recueil d'essais sur la sexualité, les ghettos mentaux et la littérature.
Elle écrit le roman suivant directement en anglais : The Saint of Incipient Insanities est publié chez Farrar, Straus and Giroux. Le deuxième roman qu'elle écrit dans cette langue, The Bastard of Istanbul (La Bâtarde d'Istanbul, Phébus, 2007 ; 10/18, 2008), est le livre le plus vendu en Turquie en 2006. En France, il séduit 110 000 lecteurs et intègre la sélection du Grand prix des lectrices de Elle. Certains propos qui y sont tenus conduisent l'auteur à être poursuivie pour «atteinte à la dignité de l'État turc». Les charges contre elle sont finalement levées.
Après avoir mis au monde une petite fille en 2006, Elif Shafak traverse une dépression postnatale - expérience qui lui inspire son premier texte autobiographique, Lait noir (Phébus, 2009), où elle dépeint les splendeurs et misères de la condition de mère et d'écrivain. Le livre, acclamé par la critique et le lectorat féminin, connaît un immense succès.
Soufi mon amour (Phébus, 2010), paru en Turquie en 2009, achève de consacrer sa popularité : il s'en écoule 600 000 exemplaires en quatre mois. En France, les lecteurs sont également au rendez-vous.
Son dernier roman, Crime d'honneur, a défrayé la chronique et provoqué un vaste débat en Turquie sur les notions de famille, de liberté et de pardon.
En parallèle de son activité d'écrivain, Elif Shafak enseigne les sciences politiques. Diplômée de l'université technique du Moyen Orient à Ankara, elle détient un master en Gender and Women's studies et un doctorat en sciences politiques. Sa thèse sur «le mysticisme islamique et la compréhension circulaire du temps» a été primée par l'Institut des sciences sociales turc. En son pays, l'auteur collabore à divers quotidiens et hebdomadaires. Elle signe également des paroles de chansons pour des groupes de rock.
Elif Shafak vit à Istanbul avec son mari et ses deux enfants.


Copyright : lechoixdesbibliothecaires.com 2006-2018 - Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia