Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Inscrivez-vous àla Lettre des Bibliothécaires.

Bibliothécaires,partagez vos découvertes.

Clubs de lecture,envoyez vos choix.

Editeurs,valorisez vos livres.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

.. Arrêtez de nous prendre pour des vieux ! : coup de gueule contre 10 idées reçues sur le vieillissement

Couverture du livre Arrêtez de nous prendre pour des vieux ! : coup de gueule contre 10 idées reçues sur le vieillissement

Auteur : Muriel Boulmier

Date de saisie : 06/12/2013

Genre : Documents Essais d'actualité

Editeur : Balland, Paris, France

Prix : 9.90 €

ISBN : 978-2-35315-229-2

GENCOD : 9782353152292

Sorti le : 18/11/2013

  • Les présentations des éditeurs : 17/12/2013

La révolution démographique en marche n'a pas changé notre regard, ni modifié nos réflexes : dès que l'on franchit pour la dernière fois le seuil de son entreprise, on entre automatiquement dans la catégorie des «Vieux», sans même avoir le sentiment de l'être. D'aucuns perçoivent le nouveau retraité comme un oisif, confortablement installé, qui occuperait son temps à observer la société s'affairer autour de lui... D'autres aiment à le caricaturer en globe-trotter.

Muriel Boulmier recense et malmène ici dix idées reçues devenues de véritables rengaines sur le vieillissement : non, les vieux ne sont pas forcément des nantis, des geeks surfant à tout va sur le Net, ou trop âgés pour aimer... Elle porte un regard amusé, mais objectif, sur cette «nouvelle» génération qui encombre ; un regard plus critique, et un peu moins tendre, sur ceux qui s'accommodent frileusement de cette mue démographique.

Muriel Boulmier est chef d'entreprise dans le Sud-Ouest. Elle est également l'auteure de deux récents rapports de missions ministérielles sur l'adaptation de la société au vieillissement. Engagée dans les institutions européennes qui débattent de ces questions, elle a été nommée experte en 2011 pour le «débat national sur la dépendance».


  • Les courts extraits de livres : 17/12/2013

Introduction

La génération des sans-nom

Cet ouvrage s'intéresse à ce moment où la vie bascule de l'activité vers l'oisiveté supposée de la retraite, celui où nous quittons la sphère sociale reconnue. L'articulation de la vie en trois âges a structuré notre perception sociale depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. A l'enfance et à l'adolescence le temps de l'éducation, à l'âge adulte, celui de l'activité, puis celui de la retraite, qui équivalait alors à l'âge de la vieillesse. En 1950, la fin de l'activité professionnelle était fixée à 65 ans quand l'espérance de vie plafonnait à 63 ans. Depuis, les «passeports de l'âge», dont le plus célèbre reste la carte Vermeil, ont figé dans la conscience collective l'âge de la vieillesse à 60 ans.
Mais le temps des gens ne se satisfait pas des politiques publiques. Ainsi est née cette nouvelle génération intermédiaire, en sandwich entre ses propres parents âgés et ses enfants. Une génération sans nom, donc : les 60-85 ans, et plus si affinités, autonomes, actifs ou moins. Pour beaucoup, cette catégorie reste sans surprise, mène une vie sans enjeu. Ils seraient étonnés de la diversité de cette population née de la transition démographique.
Alors, oui, des vieux qui refont leur vie sur Meetic, cela existe, qui reprennent leurs études aussi. Ces images rassurantes ne nous permettent-elles pas surtout d'asseoir à bon compte notre confort intellectuel ? La réalité sur cette classe d'âge reste moins généreuse que les clichés véhiculés par de foisonnantes anecdotes. Et plus sympathique, en revanche, que la sempiternelle perte de l'autonomie.
Il y a une vie avant la dépendance. Ce fléau du grand âge qui focalise pour l'heure l'attention des médias et des politiques publiques masque le vrai phénomène de société qu'est le vieillissement. Une observation minutieuse met en lumière paradoxes et malentendus. Les stéréotypes qui collent à la pas si vieille peau des personnes vieillissantes sont légion. Cet ouvrage recense une dizaine de ces idées reçues avec la gredine intention de les bousculer.


  • Le courrier des auteurs : 17/12/2013

1) Qui êtes-vous ? !
Chef d'entreprise, j'ai observé lors de deux missions ministérielles qui m'ont été confiées sur la question du vieillissement, que ce sujet vaste, était trop circonscrit à la santé (dépendance, maisons de retraite). Ce constat m'a donné envie d'apporter une vision différente et plus proche de la vie quotidienne.

2) Quel est le thème central de ce livre ?
Nous prenons de l'âge certes, mais sommes-nous vieux pour autant ? Bien sûr que non ! Les personnes qui vieillissent s'activent, se rendent indispensables à leur famille comme à leurs proches mais aussi à la société. L'entraide n'est pas un vain mot. Le constater, l'affirmer, le démontrer, permet de traquer les idées reçues : les «vieux» seraient nantis, oisifs, etc. Égoïstes en quelque sorte. Ces propos relèguent les personnes âgées dans un no man's land qui les opposent aux jeunes générations. Ce serait dommage d'en arriver là.

3) Si vous deviez mettre en avant une phrase de ce livre, laquelle choisiriez-vous ?
«Si l'on n'est pas sérieux quand on a dix-sept ans, on n'est pas si vieux quand on a soixante ans.»

4) Si ce livre était une musique, quelle serait-elle ?
L'ouverture de Guillaume Tell

5) Qu'aimeriez-vous partager avec vos lecteurs en priorité ?
Un certain ras-le-bol de voir que trop souvent, nous avons une fâcheuse tendance à ranger le moindre jeune retraité dans ce gros dossier estampillé «vieux», avant de vite le remettre sur son étagère poussiéreuse.


Copyright : lechoixdesbibliothecaires.com 2006-2018 - Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia