Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Inscrivez-vous àla Lettre des Bibliothécaires.

Bibliothécaires,partagez vos découvertes.

Clubs de lecture,envoyez vos choix.

Editeurs,valorisez vos livres.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

.. Six fourmis blanches

Couverture du livre Six fourmis blanches

Auteur : Sandrine Collette

Date de saisie : 16/02/2016

Genre : Policiers

Editeur : Denoël, Paris, France

Collection : Sueurs froides

Prix : 19.90 €

ISBN : 978-2-207-12436-9

GENCOD : 9782207124369

Sorti le : 22/01/2015

  • Les présentations des éditeurs : 06/06/2015

Le mal rôde toujours dans ces montagnes maudites. Parviendront-ils à lui échapper ?
Dressé sur un sommet aride et glacé, un homme à la haute stature s'apprête pour la cérémonie du sacrifice. Très loin au-dessous de lui, le village entier retient son souffle en le contemplant.
À des kilomètres de là, partie pour trois jours de trek intense, Lou contemple les silhouettes qui marchent devant elle, ployées par l'effort. Leur cordée a l'air si fragile dans ce paysage vertigineux. On dirait six fourmis blanches...
Lou l'ignore encore, mais dès demain ils ne seront plus que cinq. Égarés dans une effroyable tempête, terrifiés par la mort de leur compagnon, c'est pour leur propre survie qu'ils vont devoir lutter.

Sandrine Collette est née en 1970. Elle partage sa vie entre l'écriture et ses chevaux dans le Morvan. Des noeuds d'acier, son premier roman, paru chez Denoël en 2013, a rencontré un vif succès critique et public. Il a reçu le Grand Prix de Littérature policière.



  • La revue de presse Christine Ferniot - Télérama du 21 janvier 2015

Sandrine Collette réussit, une nouvelle fois, à susciter inquiétude, angoisse, terreur, sans jamais élever le ton. Dans ces Six fourmis blanches, elle unit la noirceur de Boileau-Narcejac, une construction subtile à la Agatha Christie et la rigueur stylistique de Marguerite Duras.


  • Le courrier des auteurs : 06/06/2015

1) Qui êtes-vous ? !
Il me semble avoir déjà dit une fois : "une hyperactive angoissée qui s'arrange avec l'âge". Je nuance : c'est l'hyperactivité qui s'arrange, pas l'angoisse. J'écris pour m'en défaire. Cela ne fonctionne pas mais comme je suis également têtue, je continue.

2) Quel est le thème central de ce livre ?
La montagne prédatrice et l'instinct de survie. Il y a deux récits croisés dans ce livre : celui de Lou, qui part avec des amis pour quelques jours de trekking dans les sommets du nord de l'Albanie, et qui va se retrouver prise dans une effroyable tempête. Et celui de Mathias, qui vit là depuis toujours, un sacrificateur appelé par les habitants pour éloigner les mauvais esprits en fracassant des chèvres du haut des falaises.

3) Si vous deviez mettre en avant une phrase de ce livre, laquelle choisiriez-vous ?
Sans doute les dernières lignes. Mais comme je ne peux pas les révéler ici, je dirais : "Nous reculons tous. Une traînée s'éloigne de notre camp dans la poudreuse. Presque noire à cause du manque de lumière, et cela pourrait n'être qu'une ombre, mais ce reflet rouge pourtant. Le mot nous frappe de plein fouet - le sang (...). Une trace lugubre, celle d'un corps que l'on emmène, toute de neige tassée et de crachats de glace, un chemin qui s'éloigne, happé par les ténèbres. Et soudain au loin, mais pas assez loin, ou peut-être ne sommes-nous plus capables d'évaluer, un grondement à nouveau. Rauque, alarmant. Une chose horrible, rythmée comme un fauve qui court. Nos ventres tremblent sous la vibration."

4) Si ce livre était une musique, quelle serait-elle ?
Arpeggios from Hell ! Pour le nom, et parce que le rythme m'évoque la tempête de neige qui tourbillonne à vous en empêcher de respirer, qui affole, court-circuite les pensées et investit tout, les sinus, les yeux, le cerveau... une sorte de délire avant de sombrer une dernière fois.

5) Qu'aimeriez-vous partager avec vos lecteurs en priorité ?
Ma fascination pour la puissance incontrôlable de la nature, quelle que soit la force des hommes : le vent, la forêt, la montagne, l'eau ne seront jamais domptés.

6) Avez-vous des rituels d'écrivain ? (Choix du lieu, de l'horaire, d'une musique de fond) ?
Rien de rien...

7) Comment vous vient l'inspiration ?
Par chocs, par à-coups, par erreur. Un tout petit événement de la vie quotidienne et je me dis : ça, il y a quelque chose à en faire. Ensuite je laisse tout mûrir dans ma tête, se construire par bribes, je n'écris pas. J'essaie même de ne pas y penser, je sais que cela travaille tout seul et qu'à un moment il y aura un déclic. Alors ce sera en quelque sorte à moi de jouer - enfin !

8) Comment l'écriture est-elle entrée dans votre vie ? Vous êtes-vous dit enfant ou adolescente «un jour j'écrirai des livres» ?
J'ai toujours écrit. Mon drame, c'était de ne pas être capable de faire un livre entier, car je n'ai longtemps écrit que des chapitres, des commencements, des morceaux. Partir dans tous les sens, je savais ! Mais construire une histoire du début à la fin, savoir faire des transitions, amener une intrigue, c'est autre chose. Une sorte d'accomplissement.

9) Vous souvenez-vous de vos premiers chocs littéraires (en tant que lectrice) ?
Je lisais beaucoup et j'ai beaucoup oublié... mais je me souviens en tout cas des Cavaliers de Joseph Kessel et de mon impossibilité à sortir ce roman de ma tête pendant des jours.

10) Savez-vous à quoi servent les écrivains ? !
Certains pensent qu'ils ne servent à rien, et parfois je me demande si emmener les lecteurs dans des fictions ne les détourne pas de choses plus importantes. Ensuite, quand je les rencontre, ce doute disparaît...


Copyright : lechoixdesbibliothecaires.com 2006-2017 - Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia