Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Inscrivez-vous àla Lettre des Bibliothécaires.

Bibliothécaires,partagez vos découvertes.

Clubs de lecture,envoyez vos choix.

Editeurs,valorisez vos livres.

A ne pas manquer

Anne B. Ragde

est l'une des plus grandes romancières Scandinaves,

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Les personnages de Jacques Vandroux

lui offrent des nuits balanches

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Virginie Despentes

est l'auteure notamment de "Les Jolies choses"

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jordan Harper

est originaire du Missouri

José Luis Zárate

est considéré comme un pionnier des littératures fantastiques au Mexique.

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Michal Ajvaz, figure littéraire tchèque,

est considéré comme un écrivain majeur aux États-Unis

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Jérôme Garcin

reçoit le prix du Parisien magazine, avec Le voyant

Pierre Raufast

a toujours un carnet sur lui, pour noter les nouvelles idées

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Olivier Houdé

se passionne pour l'intelligence en construction chez les enfants...

Arnaud Le Guern

offre un petit manuel attachant, à destination des juilletisto-aoûtiens en errance...

Michal Ajvaz

écrit à Prague des ouvrages de fiction, de philosophie et des essais.

Denis Lachaud

explore les nouvelles formes de contestation...

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Kinga Wyrzykowska, née à Varsovie,

a appris à lire, conter, rêver en français...

Naïri Nahapétian

née à Téhéran, parle, écrit et rêve en français...

Aki Shimazaki

née au Japon, vit à Montréal...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Sandrine Collette

partage sa fascination pour la puissance incontrôlable de la nature...

Les lecteurs du Monde

découvrent le portrait de Denis Soula...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Joëlle Miquel

aimerait partager la générosité des coeurs ouverts...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

Jérôme Ferrari

livre son plus beau texte depuis Où j'ai laissé mon âme...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Elmore Léonard

a résumé son art en «Dix règles d'écriture»...

DOA

est romancier à la Série Noire, Gallimard...

Russell Banks

affectionne la nouvelle...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Raphaëlle Riol

écrit nécessairement en compagnie de mon chat...

Océane MADELAINE

est céramiste et écrivain

Maurice Ravel

rejoint Bar-le-Duc, puis Verdun, en mars 1916...

Valérie PARENT

est amoureuse des chats...

Arrigo Lessana

a été chirurgien du coeur pendant plus de trente ans...

Riad Sattouf

est né d'un père syrien et d'une mère bretonne...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Russell Banks

revient avec douze nouvelles qui sont autant de pépites...

Jean Rolin

est du côté des rêveurs...

Mathieu Burniat

raconte la passion de la cuisine...

Patrick Modiano,

Prix Nobel de littérature, raconte le mystère de l'inspiration et son amour infini des librairies...

Francine Perrot

invite à découvrir les trésors qui sont en nous...

.. Ce chat qui a changé ma vie : 50 histoires vraies qui modifient notre compréhension du monde

Couverture du livre Ce chat qui a changé ma vie : 50 histoires vraies qui modifient notre compréhension du monde

Auteur : Anne-Claire Gagnon

Préface : Matthieu Ricard

Date de saisie : 20/11/2015

Genre : Nature, Animaux

Editeur : Larousse, Paris, France

Collection : Larousse pratique

Prix : 15.95 €

ISBN : 9782035879493

GENCOD : 9782035879493

Sorti le : 07/10/2015

  • Les présentations des éditeurs : 26/11/2015

Nous avons tous au fond du coeur, de l'âme ou des tripes un chat emblématique, qui ronronne, ou est resté en travers de notre gorge, nouée sous les assauts de ses griffes.
Caché dans les replis de notre mémoire, il a surgi de nulle part un beau soir, enfin libéré. Parfois, en nous quittant, il a emporté avec lui une part de nous-mêmes.
Qu'il soit venu à nous par hasard ou par nécessité, dans l'impérieux besoin que nous avions de vivre à ses côtés, il a changé nos vies, notre compréhension des choses et du monde. Grâce à lui, nous avons grandi, sommes restés en vie, avons mieux compris certains mystères et porté un oeil neuf sur la condition féline, considérée avec humanité, et sur la condition humaine, revisitée avec une facétie toute féline.
Qu'ils soient anonymes, se prénomment Mosca, Ellington, L'Abricot, Margotte, Bambou... aux côtés d'artistes, de juristes, de médecins des chats ou de médecins des hommes, leur trajectoire en croisant la nôtre y a apporté un supplément d'âme.
Ce sont leurs histoires croisées qui sont ici contées, en hommage à ce qu'ils nous ont permis de devenir : des humains de bonne compagnie.

Parmi les personnalités qui ont témoigné : Stanislas Merhar (acteur), Muriel Barbery (écrivain), Philippe Muyl (réalisateur), Bernard Vercruyce (peintre), mais aussi des journalistes, des professeurs, des éleveurs...

Au-delà des belles histoires, une réflexion sur notre humanité I

Anne-Claire Gagnon est docteur vétérinaire et comportementaliste pour chats. Écrire pour la presse professionnelle et le grand public est sa seconde passion, après les chats.


  • Les courts extraits de livres : 20/11/2015

MOUCHETTE

Librairie et café, les deux amours de Mouchette

Il suffit de passer le pont, dit la chanson, d'une île à l'autre, de l'adolescence à l'âge adulte ; mais on ne quitte pas un état pour un autre complètement indemne, ni sans un pincement au coeur, surtout quand Mouchette vous guette et vous attend devant la porte de la librairie.

J'avais 2 ou 3 ans pendant la guerre, lorsque mes parents m'ont envoyée à la campagne dans le Berry, dans ma famille maternelle, avec ma tante et marraine. C'était une femme qui adorait les chats, qui le lui rendaient bien. Ce sont elle et les chats qui m'ont élevée, mais c'est grâce aux chats que j'ai survécu. Car, une fois arrivée à la ferme, je ne voulais rien manger. Pourtant, il suffisait qu'un chat apparaisse dans mon champ de vision pour que j'accepte les bouillies. Et bien vite, dans la ferme où je vivais, j'ai eu beaucoup d'amis félins, dont un en particulier.

À Paris, mes parents avaient un café au centre de l'île Saint-Louis, et, comme pour beaucoup de restaurateurs et cafetiers, la présence d'un chat était la garantie de l'absence des souris et autres rongeurs. Plutôt que de louer un chien ratier pour une nuit, d'une redoutable efficacité, mes parents avaient choisi de prendre un chat. De ma petite enfance à l'âge adulte, j'en ai eu trois : Guiguite la sauvage, Lumine qui partageait nos repas, assise sur la banquette du café à côté de moi, les deux pattes sur le rebord de la nappe et qui venait m'attendre à la sortie de l'école, et Mouchette, une chatte tigrée d'une intelligence et d'une finesse incroyables, qui m'a accompagnée de l'adolescence à l'entrée dans ma vie de femme. Mouchette se couchait en haut du flipper, s'y endormait, visiblement bercée par le roulis des manchettes des joueurs, et se réveillait résignée pour se rétablir in extremis lorsqu'il y avait un game over !
Mouchette savait ouvrir toutes les portes, de la cave au grenier, du frigo au bistro, et adorait, bien sûr, en digne chat de gouttière, aller et venir sur la corniche de l'immeuble depuis mon appartement au premier étage. Elle affectionnait particulièrement une dame qui avait des oiseaux en volière. Cette dernière avait menacé de jeter Mouchette par la fenêtre si elle avait l'audace de revenir importuner ses oiseaux. Mouchette ne résista pas à la tentation et la dame fit ce qu'elle avait dit... Depuis ma librairie que je venais d'ouvrir en face du café de mes parents, j'ai donc vu Mouchette jetée du premier étage par cette dame excédée. Mouchette atterrit avec élégance, sans même une égratignure. Elle n'a pas été blessée, et a continué sa navette, comme moi, entre le café et la librairie, en fréquentant beaucoup d'artistes, en herbe ou confirmés, qui venaient refaire le monde de la littérature.


  • Le courrier des auteurs : 04/12/2015

1) Qui êtes-vous ? !
C'est la question d'une vie...et d'au moins 9 vies de chats ! Histoire de démêler qui de la vétérinaire pour chats, la journaliste, la femme ou la maman écrit le plus !

2) Quel est le thème central de ce livre ?
Les leçons de vie, de bonheur ou de philosophie auxquelles les chats et leurs humains de bonne compagnie nous convient.

3) Si vous deviez mettre en avant une phrase de ce livre, laquelle choisiriez-vous ?
Avec eux [les chats], on grandit en humanité.

4) Si ce livre était une musique, quelle serait-elle ?
Le Boléro de Ravel, un credo qui nous élève.

5) Qu'aimeriez-vous partager avec vos lecteurs en priorité ?
La qualité d'attention bienveillante des témoins que j'ai rencontrés et l'humanité profonde de chacune de leurs histoires qui sont autant de tranches de vies.

6) Avez-vous des rituels d'écrivain ? (Choix du lieu, de l'horaire, d'une musique de fond) ?
Je ne peux vivre et écrire sans Vivaldi, mais pour ce livre, j'ai rencontré, interviewé et enregistré chacun ; j'ai écrit les textes dans la foulée, en ré-écoutant chacun - avec l'impression d'être une petite souris invitée dans leur tête - et la musique de chaque voix m'a suffi.

7) Comment vous vient l'inspiration ?
De ce que j'observe, les chats, les humains, ce qui m'enthousiasme ou m'irrite.

8) Comment l'écriture est-elle entrée dans votre vie ? Vous êtes-vous dit enfant ou adolescente «un jour j'écrirai des livres» ?
A 6 ans, j'ai reçu une "lettre" d'un de mes chats, et j'ai voulu lui répondre ! J'ai eu la chance à l'école primaire de pouvoir non seulement écrire des textes mais les composer moi-même avec des caractères de plomb, puis choisir la couleur de l'encre - qui avait un délicieux parfum ! - pour imprimer le journal de notre classe.
D'aussi loin que je me souvienne - et avec une orthographe très approximative au début ! - j'ai toujours adoré écrire des lettres, notamment pendant un séjour à l'hôpital, quand j'avais 7 ans. Et je n'ai jamais pu résister depuis à l'envie de transmettre ce que je vois et ressens, d'abord à la plume, puis avec l'aide du clavier et de la souris. =^..^ = !


Copyright : lechoixdesbibliothecaires.com 2006-2017 - Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia