Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Inscrivez-vous àla Lettre des Bibliothécaires.

Bibliothécaires,partagez vos découvertes.

Clubs de lecture,envoyez vos choix.

Editeurs,valorisez vos livres.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

.. La baignoire

Couverture du livre La baignoire

Auteur : Seung-U Lee

Traducteur : Jean-Noël Juttet | Choi Mi-Kyung

Date de saisie : 29/04/2016

Genre : Romans et nouvelles - étranger

Editeur : Serge Safran éditeur, Paris

Collection : Littérature

Prix : 15.90 €

ISBN : 979-10-90175-46-4

GENCOD : 9791090175464

Sorti le : 03/03/2016

  • Les présentations des éditeurs : 25/05/2016

Sous un banal prétexte, un homme revient dans l'appartement qu'il a partagé avec une jeune veuve rencontrée au cours d'un voyage d'affaires au Mexique. Mal marié, la trentaine bien avancée, de situation honorable quoique incertaine, cet homme part à la recherche de souvenirs que sa mauvaise conscience a relégués dans le marais de sa mémoire.
Roman profondément lyrique, où les thèmes de l'amour, du bonheur et de la mort sont magnifiés par l'évocation de la mythologie maya et l'image sublimée de la clarté de la lune sur la mer. L'eau, matrice et menace, est partout présente. Aux Caraïbes comme dans la baignoire qui trône dans la chambre de la jeune femme.
Roman d'une étonnante modernité, beau et mélancolique.

Figure majeure de la littérature coréenne Lee Seung-U est né en 1959 en Corée du Sud. Il est actuellement l'auteur coréen le plus traduit et le plus lu au Japon. Après le succès de La vie rêvée des plantes (Folio) son dernier livre traduit en France, Le Vieux Journal, a paru en 2013 chez Serge Safran éditeur.



  • La revue de presse Sophie Joubert - L'Humanité du 17 mars 2016

Nourri de Barthes, Kundera, Bachelard (l'Eau et les Rêves), ce beau roman onirique et poétique est aussi une réflexion sur la littérature, un livre en train de s'écrire. Peut-on encore écrire un roman d'amour  ? L'amour est-il une construction littéraire  ? «Il n'y pas que des scènes d'amour dans les romans d'amour.» Dont acte.


  • Les courts extraits de livres : 25/05/2016

1

Vous allez écrire un roman d'amour. Non, vous souhaitez plutôt que ce que vous êtes en train d'écrire soit un roman d'amour. En tout cas, vous aimeriez que ce soit lu comme un roman d'amour. Peut-être y parviendrez-vous, peut-être pas. Espérons que vous réussirez, mais prédire le succès, c'est une autre affaire.

2

Vous hésitez longtemps devant la porte métallique, dont la peinture grise commence à s'écailler. Vous avez les deux mains enfoncées dans vos poches, celle de droite palpant les trois clés passées dans un anneau. L'une d'elles est ronde, les deux autres, plates. La clé dont vous avez besoin pour ouvrir la porte dressée impassiblement devant vous est la ronde. Vous vous contentez de les triturer pendant un bon moment. La vieille porte métallique, parsemée de taches - elle vous fait penser au dos de la main des vieillards -, vous semble comme butée. L'immeuble aurait été construit il y a une dizaine d'années. Combien de fois, depuis, la porte a-t-elle été repeinte ? vous l'ignorez. Il y a six mois, vous étiez déjà venu ici.
Il n'est jamais agréable de toucher à la peau ridée des vieux. Vous hésitez un bon moment, mais vous estimez que vous ne pouvez pas attendre éternellement. Prudemment, vous vous approchez tout près. Le contact du métal avec le lobe de votre oreille est froid, dur. Vous vous raidissez. Aucune lumière ne passe. Le silence est étouffant. Il n'y a rien d'extraordinaire à cela.
Quand vous avez décidé de revenir, vous vous êtes dit que la maison serait vide.
Pourtant, qu'elle soit vide vous paraît étrange. Vous avez téléphoné plusieurs fois avant de venir. Il vous a fallu, pour cela, mobiliser beaucoup d'énergie, en passer par l'autosuggestion. Il vous a fallu vous convaincre que votre désir de l'appeler, votre souhait inavoué de renouer avec elle, n'étaient pas chose si extraordinaire. L'entreprise impliquait que vous tentiez, en amont, de vous figurer son état d'esprit. Autrement dit, pour l'appeler, vous aviez besoin de sa permission. Il fallait que vous ayez la certitude qu'elle le souhaitait elle aussi. Vous vouliez imaginer jusque dans les moindres détails les remous que votre appel provoquerait dans son coeur. Mais ce n'était pas facile. Cela avait même gâché votre humeur. Vous pensiez quasiment tout connaître d'elle. Il est vrai que, pendant un certain temps, certes pas très long - ni bref non plus -, vous avez partagé le même espace. Il en va de même, donc, pour tout ce qui se trouve dans cet espace : à commencer par la table de la salle à manger, le bureau, l'ordinateur, la salle de bains, la télévision, le lecteur vidéo, le canapé, le porte-monnaie, ainsi que la baignoire. Et surtout le coeur : vous étiez certain de partager votre coeur. C'est pourquoi il ne devait pas vous être bien difficile d'imaginer l'état du sien, puisque, il n'y avait pas si longtemps, il était aussi le vôtre.
(...)


Copyright : lechoixdesbibliothecaires.com 2006-2018 - Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia