Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Inscrivez-vous àla Lettre des Bibliothécaires.

Bibliothécaires,partagez vos découvertes.

Clubs de lecture,envoyez vos choix.

Editeurs,valorisez vos livres.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

.. Place aux jeux de développement personnel ! : manuel de co-créativité

Couverture du livre Place aux jeux de développement personnel ! : manuel de co-créativité

Auteur : Catherine Cluzel-Buron | Muriel Rojas-Zamudio

Date de saisie : 26/09/2016

Genre : Guides et conseils pratiques

Editeur : Le souffle d'or, Gap, France

Collection : Créativité

Prix : 13.00 €

ISBN : 9782840585640

GENCOD : 9782840585640

Sorti le : 16/09/2016

  • Les présentations des éditeurs : 26/09/2016

Créez, explorez, développez vos territoires intérieurs accompagnés des jeux et outils ludiques de développement personnel !

Voici un manuel pratique pour tous les passionnés de jeux, qui présente, optimise et combine l'utilisation d'une vingtaine de jeux de développement personnel dont Le Caminó +, Les Cartes de l'Enfant Intérieur, Le Cercle d'Alliance, Féminitude, Choeur de Femmes...

Les jeux de développement personnel sont de merveilleux outils pour développer la connaissance de soi, clarifier les questions clés de la vie, prendre conscience de nos ressources ou explorer les territoires de notre inconscient.

Ce guide, constitué d'une série de fiches thématiques, vous accompagnera dans une utilisation poussée et créative des jeux et outils ludiques de connaissance de soi grâce à des techniques artistiques qui stimuleront votre inventivité au quotidien.

Une quarantaine de tirages et des centaines de combinaisons possibles grâce aux croisements de plus de vingt jeux, tous disponibles au Souffle d'Or, précurseur et leader sur le marché des jeux de développement personnel depuis 1983.

Muriel Rojas Zamudio s'est orientée vers la thérapie transpersonnelle après des études artistiques (arts plastiques et scéniques). Installée en région centre, son accompagnement groupal et individuel des narrations intérieures de ses patients s'appuie sur l'expression artistique spontanée, les états oniriques et les jeux de développement personnel. Investie auprès de publics fragiles socialement ou psychiquement, elle aime casser les idées reçues sur sa discipline. Rédactrice bénévole de plusieurs blogs et revues associatives, elle participe régulièrement à des festivals afin de promouvoir l'utilisation thérapeutique des jeux et rencontrer ceux qui partagent avec elle cette passion.

Plasticienne-Nature, Catherine Cluzel Buron a fondé en 1995 en Berry l'association d'art Correspondances, afin de partager avec un public rural varié sa passion enthousiaste pour les arts, leur pratique et la vie culturelle. Dans ses ateliers et stages - en milieux associatif, hospitalier, scolaire, psychiatrique - elle débusque puis accompagne la liberté créative de chacun par le jeu, fédère autour d'un thème annuel, le tout en initiant à des bases techniques constructives. Elle réside à Chateaumeillant (Cher).


  • Les courts extraits de livres : 26/09/2016

Avant de jouer

L'ouvrage que vous tenez entre les mains ne se veut pas un essai philosophique sur la ludothérapie - même s'il en sera brièvement question - mais un recueil de recettes enseignant comment se mitonner une délicieuse existence à partir de jeux de qualité et d'ustensiles artistiques. En d'autres termes moins poétiques, c'est un manuel pour stimuler votre créativité au quotidien et apprendre à vous connaître en optimisant ce que proposent les jeux et outils ludiques de connaissance de soi grâce à des techniques artistiques.
Nous avons décidé de l'initier avec le poème de Baudelaire parce que son titre renvoie à la fois au nom de la structure-cuisine-laboratoire où nous usinons nos techniques et à la dynamique de nos valeurs communes. Nous aimons croire que la vie est faite de «correspondances», c'est-à-dire d'une succession de dialogues entre concepts, expériences, individualités, lesquels font grandir cette humanité qui relève autant du patchwork que de l'hologramme. Car il nous semble que tous les artistes ou champs disciplinaires, comme des poupées russes à la fois uniques et identiques, formulent différemment un même propos de fond ; plus généralement, nous estimons que tous les êtres humains finissent par réaliser, lorsqu'ils cherchent à se connaître, que leurs expériences individuelles trouvent, au-delà des variantes formelles, un écho chez le voisin. On parle alors d'effet miroir, la nature ayant décidé arbitrairement que nos apprentissages se baseraient sur l'observation mimétique puis critique de ce qui, hors de nous, peut éclairer ce qui se trame en nous.
Parmi les multiples surfaces réfléchissantes que la vie met à notre disposition pour nous aider, il nous paraît que les jeux et les outils de connaissances ludiques disposent d'atouts précieux :

Le jeu est un déclencheur de prises de consciences et de synchronicités

Lorsque les travaux de William Berton nous suggèrent que les cartes ne mentent jamais, que c'est nous qui ne comprenons pas leur message et/ou n'acceptons pas toujours la vérité posée sur la table devant nous, ils confirment le lien établi par Jung entre les arts divinatoires ou oraculaires et une forme de conscience universelle. Autant représentations de types psychologiques archaïques (les archétypes) que supports pour projeter notre imaginaire et/ou le nourrir, les jeux montrent sans jamais juger. Totalement neutres, ils dévoilent juste un pan du réel pour nous dire : «Tiens, regarde ça.» Libre alors à notre mental-ego d'interpréter, d'échafauder du sens, de se vexer (si, si !), de se gonfler d'orgueil (re-si, si !), d'ériger ses trouvailles en vérités indéboulonnables ou en hypothèses temporaires, etc. Ce qu'il comprend aujourd'hui est peut-être plus vaste ou pointu que ce qui l'interpellera demain dans telle ou telle lecture, d'autant que quelque chose lui échappe toujours, ou vient bousculer ses habitudes de pensée.
En ouvrant une fenêtre thématique sur la planète «Inconscient collectif», le jeu peut annoncer, révéler ou provoquer des synchronicités, c'est-à-dire qu'il donne à notre être profond l'opportunité d'exercer son libre arbitre en appelant une matérialisation de ses voeux. Si le mental-ego veut faire barrage en rétrécissant notre champ de compréhension des cartes ou en s'insurgeant des leçons qu'il en retire, le jeu peut toujours renvoyer ce conflit, favorisant ainsi de salutaires prises de conscience.

(...)


Copyright : lechoixdesbibliothecaires.com 2006-2018 - Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia