Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Inscrivez-vous àla Lettre des Bibliothécaires.

Bibliothécaires,partagez vos découvertes.

Clubs de lecture,envoyez vos choix.

Editeurs,valorisez vos livres.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

.. Narration

Couverture du livre Narration

Auteur : Gertrude Stein

Préface : Christine Savinel

Date de saisie : 03/03/2017

Genre : Poésie

Editeur : Rue d'Ulm, Paris, France

Collection : Versions Francaises

Prix : 12.00 €

ISBN : 9782728805655

GENCOD : 9782728805655

Sorti le : 12/01/2017

  • Les présentations des éditeurs : 03/03/2017

En 1934, Gertrude Stein retourne aux États-Unis, son pays natal, après plus de trente ans d'exil, pour y donner une série de conférences. L'écrivain a alors 60 ans. Établie à Paris, elle y est connue pour sa collection d'art, son amitié avec Picasso, sa poésie réputée difficile. Elle est aussi nouvellement célébrée pour L'Autobiographie d'Alice Toklas, publiée en 1933, qui lui apporte une attention dont elle était jusque-là relativement frustrée. La tournée américaine durera huit mois et connaîtra un important succès ; Stein y expose ses idées sur la littérature en général et sur la sienne en particulier. À l'invitation de Thornton Wilder, universitaire et romancier, elle intervient à l'université de Chicago pour quatre conférences qui sont publiées aux États-Unis dès 1935 sous le titre Narration, et sont traduites pour la première fois en français dans ce volume. Stein tente d'y définir ce qui constitue la spécificité de la littérature américaine, la ligne de séparation entre poésie et prose, les conditions de possibilité du récit. Elle ne propose cependant pas une théorie des genres ; la langue des conférences contourne l'explication académique, provoque plutôt la pensée par sa poésie propre.

Gertrude Stein, née en Pennsylvanie en 1874, morte à Paris en 1946, est l'auteur de très nombreux romans, poèmes, pièces de théâtre et de plusieurs autobiographies.

Spécialiste de poésie américaine, Christine Savinel est professeur émérite à l'université de la Sorbonne Nouvelle (Paris 3). Elle vient de faire paraître chez le même éditeur un essai sur Gertrude Stein : Autobiographies intempestives (Rue d'Ulm, 2017).

Chloé Thomas est normalienne et agrégée d'anglais. Sa thèse, sous la direction de Christine Savinel à l'université Paris 3, porte sur l'oeuvre romanesque et poétique de Stein. Elle a récemment publié le roman Nos lieux communs (Gallimard, 2016).


  • Les courts extraits de livres : 03/03/2017

Première conférence

C'est plutôt curieux qu'il faille cent ans pour changer quoi que ce soit c'est-à-dire pour changer quelque chose, l'humanité a l'habitude de penser en siècles et les siècles durent plus ou moins cent ans, cela fait un grand-père une grand-mère par rapport à un petit-fils ou une petite-fille si tout se passe comme il faut et souvent tout se passe effectivement à peu près comme il faut. L'humanité a l'habitude de penser en siècles d'un grand-parent à un petit-enfant parce que cela prend tout juste autour de cent ans pour que les choses arrêtent de vouloir dire la même chose qu'avant, c'est curieux très curieux que tout soit naturel mais c'est bien naturel et comme c'est naturel presque tout le monde a l'impression de quelque chose de curieux de très curieux. On se retrouve toujours à devoir se convaincre que ce qui est naturel n'est pas étrange, curieux et spécial en réalité. Et donc voilà cent ans durent bel et bien plus ou moins un siècle, c'est déterminé par le fait qu'un siècle contient un grand-parent par rapport à un petit-enfant et ça c'est ce qui différencie vraiment une époque d'une autre époque et généralement il y a une guerre ou une catastrophe qui vient souligner cette différence de telle sorte que chacun puisse en prendre conscience. C'est quelque chose de très étrange que quelque chose de si naturel soit inévitablement pour nous tous quelque chose de si étrange de si frappant de si déconcertant.
Le dix-huitième siècle s'est achevé avec la révolution française et les guerres napoléoniennes le dix-neuvième siècle avec la guerre mondiale, mais dans les deux cas évidemment la chose avait été accomplie le changement avait eu lieu mais avec les guerres tout le monde en a pris conscience et a été libéré de ne pas en avoir conscience de ne pas avoir conscience que tout n'était pas tout juste exactement ce que ça avait été. Je suis absolument certaine que l'histoire du monde le monde constitué d'êtres humains se constitue de cette façon à peu près toujours en un siècle et c'est déterminé c'est-à-dire produit par l'épanchement naturel du temps d'un grand-parent par rapport à un petit-enfant. Vingt-cinq ans tournent très vivement mais quatre fois vingt-cinq ans qui font un siècle ça ne tourne pas vraiment du tout ça fait un changement complet mais ça ne tourne pas du tout en tout cas personne n'en a l'impression.
C'est ça le récit le fait que vingt-cinq ans tournent si vivement mais que cent ans ne tournent pas du tout mais qu'ils se terminent, le siècle se termine en étant quelque chose d'entièrement différent et donc n'importe quel siècle finit par commencer et finit par se terminer. Voilà ce qui fait une des grandes difficultés du récit commencer et se terminer et à mon avis c'est lié au fait qu'un siècle commence et se termine mais qu'aucune de ses parties ne commence et qu'aucune de ses parties ne se termine et je reviendrai beaucoup plus tard à ce grave problème dans le récit mais d'abord maintenant il s'agit de savoir ce qu'est la littérature anglaise par rapport à la vie anglaise et ce qu'est la littérature américaine par rapport à la vie américaine et aux vies des Américains parce que bien sûr la littérature c'est généralement du récit c'est-à-dire que d'une façon ou d'une autre on raconte comment n'importe qui comment tout le monde fait tout ce qu'il fait. Donc pour commencer la littérature anglaise et ce que c'est et la littérature américaine et ce que c'est.
(...)


Copyright : lechoixdesbibliothecaires.com 2006-2018 - Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia