Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Inscrivez-vous àla Lettre des Bibliothécaires.

Bibliothécaires,partagez vos découvertes.

Clubs de lecture,envoyez vos choix.

Editeurs,valorisez vos livres.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

.. Emmanuel Macron, un jeune homme si parfait

Couverture du livre Emmanuel Macron, un jeune homme si parfait

Auteur : Anne Fulda

Date de saisie : 17/05/2017

Genre : Documents Essais d'actualité

Editeur : Plon, Paris, France

Prix : 15.90 €

ISBN : 9782259217057

GENCOD : 9782259217057

Sorti le : 06/04/2017

  • Les présentations des éditeurs : 17/05/2017

Depuis qu'il est enfant, Emmanuel Macron - ce candidat aux allures de Petit Prince virtuel - a toujours été désigné et reconnu comme le meilleur.
Il a trouvé dans le regard des autres, et plus spécifiquement de ses aînés, l'admiration, l'encouragement, la bienveillance. Il y a eu, longtemps, le regard de sa grand-mère, fondateur et essentiel, avec laquelle il a entretenu des liens exclusifs, presque passionnels, qui ont même influé sur sa relation avec François Hollande. Il y a eu le regard de ses professeurs, puis de tous ses «parrains», qui, tout au long de sa carrière, l'ont toujours épaulé et qu'il a souvent subjugués par son intelligence et son empathie. Il y a bien sûr le regard de Brigitte, son épouse, avec qui il forme un couple dont la singularité ne tient pas à leur différence d'âge mais au fait qu'elle est l'unique femme qu'il aime depuis qu'il a seize ans. Et il y a maintenant le regard des Français, qu'il entend séduire avec la même détermination, en bousculant les convenances et en leur déclarant qu'il les aime...
Anne Fulda brosse un portrait intime et inédit de ce don Juan atypique pour lequel l'esprit de conquête s'apparente à un besoin de plaire et de convaincre, quitte à rêver sa vie.

Anne Fulda est grand reporter et responsable de la rubrique Portraits au Figaro. Elle a publié Un président très entouré (Grasset), François Baroin, le faux discret (JC Lattès) et Portraits de femmes (Plon).



  • La revue de presse François Aubel - Le Figaro du 11 mai 2017

Anne Fulda décrypte la construction de ce «jeune homme si parfait», l'expression donne le titre à son ouvrage. Il y est question de sa grand-mère adulée, Manette, son guide spirituel. Mais aussi de ce couple si singulier qu'il forme avec Brigitte, de 24 ans son aînée, un amour qu'il a eu la force d'imposer à tous. Mais l'on découvre surtout le visage d'un Don Juan. Avec une capacité de séduction hors norme pour cet homme qui multiplie les conquêtes. Pas les conquêtes féminines, non : selon sa mère, l'on mettrait Laetitia Casta nue devant son président de fils qu'il ne broncherait pas. Mais plutôt parmi ses aînés, ces hommes qui lui permettent de gravir les marches du pouvoir. De s'élever. De Michel Rocard à Henry Hermand, en passant par Paul Ricoeur, ses défunts mentors. Sous le sceau de l'anonymat, l'un de ses anciens camarades de l'ENA le note en tout cas : «Emmanuel a toujours eu des fidélités successives ou plutôt des infidélités successives. Il ne renvoie pas l'ascenseur. Il se sert des gens. Mais ce qui est exceptionnel, c'est que les gens, souvent intelligents, le savent et se font quand même avoir...»


  • Les courts extraits de livres : 12/05/2017

Extrait du prologue

Et «Manu» rêva...

«Emmanuel Macron ? Il fait un peu mutant.» Mutant. Le qualificatif lui est attribué par Michel Houellebecq qui s'y connaît en la matière. Interrogé, en janvier 2017, sur ce candidat à la présidentielle que personne n'avait vu venir, l'auteur des Particules élémentaires avouait sa perplexité : «H est bizarre, on ne sait pas d'où il vient» et poursuivait : «J'ai essayé de faire une interview avec lui... Les gens qui parlent très bien, franchement, pour arriver à leur faire dire quelque chose, une vérité quelconque, c'est dur.»
Comme souvent, Houellebecq touche juste. Sous des dehors avenants et souriants, une façade lisse de technocrate élevé dans les meilleures écoles de la République, Emmanuel Macron est insaisissable. Multiple. Déterminé à ne donner que ce qu'il veut de sa part d'intime mais à exposer généreusement ce qu'il désire mettre en valeur. Personne ne le connaît vraiment. Il a peu d'amis. «Emmanuel a besoin de tout le monde et de personne. On ne rentre jamais dans son périmètre. Il les met à distance», assure sa femme. L'ancien ministre de l'Économie garde une part de mystère, quelque chose de dissimulé, même en pleine exposition. Il est comme une construction en trompe l'oeil, un édifice bâti sur des bases mouvantes, une histoire personnelle mise au service d'une ambition évidente. Quitte à être un peu retouchée. Magnifiée.

Macron le «mutant» est arrivé, sans faire de bruit. Il a émergé peu à peu dans les médias. Affichant sa tête de techno poupin, sympa et cool, posant en bras de chemise à son bureau de l'Élysée.
Très vite on a murmuré le nom de cet ancien banquier d'affaires de chez Rothschild dans les allées du pouvoir et les salles de rédaction. Il fallait le connaître. Approcher celui qui serait, à n'en pas douter, dans les années à venir un homme qui compte. Tellement brillant, tellement sympa, tellement abordable. Et philosophe, en plus. Il importait d'avoir son 06. Et il était du dernier chic de dire : «J'ai eu "Manu" en ligne.» Disponible jusque tard dans la nuit. Pour les présidents du CAC 40 comme les journalistes. Pour des élus aussi, des politiques, qui n'ont pas tout de suite compris à qui ils avaient affaire. Et qui ne comprennent toujours pas, pour la plupart !
Macron s'est comporté avec Hollande, ainsi qu'avec tous ceux qui - reconnaissant ses talents évidents - lui ont fait la courte échelle ces dernières années pour arriver au sommet, comme Anne Baxter avec Bette Davis dans All about Eve. Il a observé, beaucoup. S'est rendu indispensable. Incollable. Il a intégré le système dont il est un précipité parfait. Pour mieux s'en détacher. Et se présenter, un comble, en candidat antisystème.

Un candidat à l'écoute de la France, en empathie avec elle, comme il l'a été avec tous ses parrains. Une véritable éponge, disent ceux qui l'aiment bien. «Quelqu'un qui suce les gens comme une sangsue», résume d'une façon un peu crue un ancien «camarade» de l'ENA, qui le décrit comme un «être sans affect» et qui, tel Hollande, cache une coque en acier trempé derrière une façade affable.
(...)


Copyright : lechoixdesbibliothecaires.com 2006-2017 - Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia