Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Inscrivez-vous àla Lettre des Bibliothécaires.

Bibliothécaires,partagez vos découvertes.

Clubs de lecture,envoyez vos choix.

Editeurs,valorisez vos livres.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

.. Naufrage au Mont-Blanc : l'affaire Vincendon et Henry

Couverture du livre Naufrage au Mont-Blanc : l'affaire Vincendon et Henry

Auteur : Yves Ballu

Préface : Claude Dufourmantelle

Date de saisie : 12/05/2017

Genre : Documents Essais d'actualité

Editeur : Guérin, Chamonix, France

Collection : Collection Guérin

Prix : 39.50 €

ISBN : 9782352212324

GENCOD : 9782352212324

Sorti le : 13/04/2017

  • Les présentations des éditeurs : 17/05/2017

Noël 1956. Pris au piège dans la tempête, François Henry, 23 ans, et Jean Vincendon, 24 ans, se retrouvent seuls, égarés à 4 000 mètres d'altitude après s'être séparés de la cordée Bonatti-Gheser avec laquelle ils avaient gravi l'éperon de la Brenva, versant italien du Mont-Blanc. Après dix jours d'errance et de souffrances, les deux alpinistes sont abandonnés dans l'épave de l'hélicoptère qui s'est crashé près d'eux en tentant de leur venir en aide. Les sauveteurs ont promis de revenir...
Le chemin de croix de ces «naufragés» est devenu un événement national suivi à la jumelle depuis Chamonix où l'organisation des secours s'enlise dans d'interminables tergiversations. Le guide Lionel Terray fulmine. Les parents et les amis, les Chamoniards et les touristes, les journalistes accourus de tout le pays assistent, abasourdis, à cette effroyable tragédie.
«Le sort s'est foutu de ces mecs !» Le constat du sauveteur Honoré Bonnet résume parfaitement l'enchaînement implacable d'erreurs, de malchances et de défaillances qui ont nourri ce drame majeur de l'alpinisme.
Fallait-il mettre en péril la vie de pères de famille pour sauver deux «imprudents» ? Convenait-il de déployer des moyens considérables pour une opération à l'issue incertaine ? Dans un tourbillon médiatique sans précédent, la polémique a mis aux prises de jeunes grimpeurs parisiens animés par la «fureur de vivre», des guides divisés sur l'appréciation des risques et un chef de bataillon dont la stratégie a tourné au désastre en dépit de l'engagement exemplaire de ses hommes.

Cette nouvelle édition illustrée complète et enrichit le texte original paru en 1997 après deux ans d'enquête. Les images et les archives de l'époque, parmi lesquelles de nombreux documents inédits, permettent d'éclairer avec pudeur le destin tragique de ces deux alpinistes.


  • Les courts extraits de livres : 17/05/2017

Chapitre I

NOËL

Un vent mêlé de grésil balaye les rues de Paris. Devant l'étal du maraîcher, des passants anonymes se croisent en silence, pressés de se mettre à l'abri.
- Et pour madame, ce sera ?
Une veste molletonnée sans manches passée sur une blouse grise, des mitaines en laine d'où émergent des doigts luisant d'une patine incertaine, le commerçant s'essuie le nez d'un revers de manche.
- Laitue, scarole, batavia ?
La cliente cherche du regard une réponse à la question. Sur son visage se ht une réserve qui pourrait passer pour de la timidité si elle n'était empreinte d'une lassitude indicible. L'expression mystérieuse d'autre chose, autre part... Une résignation à vivre, digne, mais désabusée, irrémédiablement absente.
- On serait mieux au chaud, pas vrai, madame ? Vous parlez d'un froid de gueux ! C'est pas bon pour les légumes, c'est pas bon pour le commerce, c'est bon pour personne ! Moi, ça me donne des engelures, regardez...
Une bourrasque oblige la cliente à se protéger le visage. De ses doigts gourds, elle choisit dans son porte-monnaie de quoi faire l'appoint.
- Et vingt qui font cent. Je vais vous dire, ma petite dame, en rentrant à la maison, je me mets devant le poêle, avec un bonnet, des chaussettes et un bon grog. Et quand je serai réchauffé, on fera la fête avec les enfants. Vous devriez en faire autant... Bon, on les enveloppe dans une double épaisseur de journal, ça les empêchera de geler. Enfin, faudra pas les laisser trop longtemps dehors, avec ce froid. Bon Dieu ! Ça pince... Allez, joyeux Noël !
La dame s'en est allée, comme elle était venue, silhouette effacée s'estompant dans la demi-clarté de cette fin de journée.
Et puis elle est rentrée chez elle, sans sonner, car personne ne l'attendait. Elle a soigneusement rangé son manteau, posé son cabas sur la table de la cuisine et sorti ses emplettes. En déballant ses légumes, elle a machinalement parcouru le titre du journal, un vieux Ici Paris au papier jauni : «Vincendon et Henry ont connu l'agonie la plus terrible, celle de la fausse espérance...»
Son visage a changé d'expression. Elle a retenu ses larmes, par habitude, comme en 1956, lorsque les photographes la tenaient en joue et qu'elle s'efforçait alors d'être digne de son fils qui agonisait sur les pentes du mont Blanc.
Ce Noël allait être une douloureuse épreuve. Comme tous les Noëls depuis 1956.


Copyright : lechoixdesbibliothecaires.com 2006-2018 - Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia