Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Inscrivez-vous àla Lettre des Bibliothécaires.

Bibliothécaires,partagez vos découvertes.

Clubs de lecture,envoyez vos choix.

Editeurs,valorisez vos livres.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

.. Les piqûres d'Abeille

Couverture du livre Les piqûres d'Abeille

Auteur : Claire Castillon

Date de saisie : 30/05/2017

Genre : Jeunesse à partir de 9 ans

Editeur : Flammarion-Jeunesse, Paris

Prix : 14.00 €

ISBN : 9782081406643

GENCOD : 9782081406643

Sorti le : 05/04/2017

  • Les présentations des éditeurs : 08/06/2017

Je l'ai repérée tout de suite, avec sa couronne dans les cheveux.
J'ai compris que je pourrais lui faire confiance. À quoi bon avoir une meilleure amie et une amoureuse ?
Abeille allait remplir les deux fonctions. Lou, mon ancienne amoureuse de CP, était bien trop gamine. En ce qui me concerne, je suis très mûr, assez marrant et plutôt intelligent, il me faut donc une fiancée qui dépote. D'emblée, j'ai senti qu'Abeille avait du tempérament.

Avec Abeille, tout est possible.

Claire Castillon vit à Paris. Elle est l'auteure de romans pour adultes (Fayard, Grasset, L'Olivier).


  • Les courts extraits de livres : 08/06/2017

Pièce montée, voile de caramel

Elle a un port de tête en caramel, ai-je pensé d'Abeille la première fois que je l'ai vue. On a dansé deux rocks au mariage de ma marraine et de Paul-Émile. Quand il y a eu le slow allemand que maman réclamait à cor et à cri au DJ depuis le début des danses et que papa a plaisanté en invitant une autre qu'elle à danser, Abeille et moi avons recommencé à jouer à chat. C'était il y a un an. J'étais jeune. J'étais rouge écrevisse. Et tout le monde a pensé que je m'agitais beaucoup trop dans les champs. Les enfants couraient avec des bâtons tandis que les adultes, un peu ivres, s'appuyaient dessus pour tenir debout. Depuis, je me demande comment faire pour avoir des nouvelles d'Abeille.

Je l'ai repérée tout de suite, avec sa couronne dans les cheveux et son petit sac à main de vieille dame. J'ai compris que je pourrais lui faire confiance. À quoi bon avoir une meilleure amie et une amoureuse ? Abeille allait remplir les deux fonctions. Lou, mon ancienne amoureuse de CP, était bien trop gamine. En ce qui me concerne, je suis très mûr, assez marrant et plutôt intelligent, il me faut donc une fiancée qui dépote. D'emblée, j'ai senti qu'Abeille avait du tempérament, et aucune tare susceptible de me dégoûter. Avec Lou, il m'arrivait carrément de paniquer, parce que papa m'avait prévenu que l'âge aidant, le grain de beauté de sa joue se transformerait en poireau. Compte tenu de mon allergie aux légumes longs, notre amour était perdu d'avance. Avec Abeille, tout est possible.

On attendait devant la mairie, maman et moi. Maman se pinçait les lèvres pour éviter de dire à Zoé, ma soeur, ce qu'on lui a demandé de ne plus jamais lui dire : «Imagine, ma jolie Zoé, que tu retires ces deux packs d'eau que tu portes sous forme d'amas graisseux sur chacune de tes cuisses, tu courrais beaucoup plus vite et tu t'amuserais bien plus...»

Papa tournait pour garer la voiture, «dans ce fichu bled paumé sans une place autorisée». Maman avait tenu à ce qu'il nous dépose le plus près possible de l'hôtel de ville à cause de ses chaussures de fête qui lui avaient blessé les pieds avant même qu'on quitte la maison. «Pourtant, tu les as enfilées après ton manteau, lui avait répété papa pendant tout le trajet, c'est fou comme tu es sensible des pieds, ta peau est si fine, Catherine...» En réponse, maman regardait dehors, rêvant sans doute à un mari moins dermatologue et davantage masseur de pieds. Quant à Zoé, elle a su mettre l'ambiance en offrant un bonbon à maman et surtout en lui répétant : «Mange du sucre, maman d'amour, c'est bon pour ce que tu as !» Maman a accepté le bonbon. Je sais qu'elle a pensé que ça en ferait toujours un de moins pour Zoé.

(...)


  • Le courrier des auteurs : 08/06/2017

1) Qui êtes-vous ? !
Je suis l'auteur des Piqûres d'Abeille et avant celui-ci, d'autres romans jeunesse. J'écris aussi des romans pour adultes et des recueils de nouvelles. Je pense que je suis surtout ça, voilà. Celle qui écrit ces livres là. Sur la famille, le dedans, le sentiment, et le dedans du sentiment.

2) Quel est le thème central de ce livre ?
Il y a des garçons qui tombent amoureux à dix ans, vraiment amoureux, et n'osent se lancer que deux ans plus tard. Il y a des filles moyennement aimables qui adorent malgré leurs dix ans répondre comme si elles avaient deux divorces derrière elle et l'aplomb de femmes de quarante. Il y a des chroniques de vie, qui ne sont pas des livres de suspens mais des miroirs ou juste des histoires douces, qu'on prend comme des destinations de voyage. J'imagine qu'on lit ce livre là sur une moquette chaude, derrière une vitre où tape le soleil, et j'espère qu'une odeur de gâteau qui cuit plane dans la pièce...

3) Si vous deviez mettre en avant une phrase de ce livre, laquelle choisiriez-vous ?
«Les frites sont froides mais la mayonnaise est chaude donc le tout est bon».

4) Si ce livre était une musique, quelle serait-elle ?
Je voudrais, comme pour tous mes livres, que ce soit une mélodie qui prend la tête, et qu'on repasse en boucle, parce qu'elle ne nous lâche pas, qu'on en a besoin... quelque chose comme l'Étude numéro 11 opus 25 de Chopin.

5) Qu'aimeriez-vous partager avec vos lecteurs en priorité ?
Un grand merci ou plutôt profond, merci pour le moment où j'écris. Je n'écris pas pour mes lecteurs, mais je sais qu'ils sont là, au bout de la chaîne, alors quand le livre change de main, qu'ils passent des miennes aux leurs, ils sont chacun comme une veilleuse dans une chambre d'enfant aux rideaux tirés. Des lucioles. Des étoiles. Quelque chose comme ça.


Copyright : lechoixdesbibliothecaires.com 2006-2017 - Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia