Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Inscrivez-vous àla Lettre des Bibliothécaires.

Bibliothécaires,partagez vos découvertes.

Clubs de lecture,envoyez vos choix.

Editeurs,valorisez vos livres.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

.. La Méduse : chronique d'un naufrage annoncé

Couverture du livre La Méduse : chronique d'un naufrage annoncé

Auteur : Olivier Merle

Date de saisie : 19/07/2017

Genre : Romans et nouvelles - français

Editeur : Ed. de Fallois, Paris, France

Prix : 22.00 €

ISBN : 9782877069830

GENCOD : 9782877069830

Sorti le : 20/09/2017

  • Les présentations des éditeurs : 19/07/2017

Le 17 juin 1816, quatre navires quittent l'île d'Aix pour se rendre en Afrique. Le but de la mission est de récupérer les établissements français du Sénégal, pris par les Anglais pendant les guerres napoléoniennes mais rendus à la France par les traités de Paris de 1814 et de 1815.
L'expédition est commandée par le capitaine Hugues Duroy de Chaumareys qui se trouve à bord du meilleur navire : la frégate La Méduse. Si les trois autres bateaux parviennent sans encombre à Saint-Louis du Sénégal, La Méduse, elle, fera naufrage.
Olivier Merle, dont l'un des ancêtres - l'ingénieur des Mines Charles Brédif - se trouvait à bord de La Méduse, déroule avec une précision d'horloger l'enchaînement des événements qui ont conduit à la catastrophe. Il dévoile l'incompétence du capitaine, les conflits au sein des officiers de l'état-major, les oppositions et les rancunes entre bonapartistes et royalistes, l'influence néfaste de certains civils.
La tragédie sera immortalisée par le tableau Le Radeau de la Méduse peint par Géricault dès 1818. Pourtant, ce magnifique tableau ne permet pas de prendre la véritable mesure du drame. Car le radeau construit par l'équipage est proprement gigantesque : il mesure vingt mètres de long et sept de large. Cent cinquante personnes s'y entasseront et vivront un long et incroyable calvaire dont peu réchapperont.
Basé sur les récits des rescapés et les recherches des historiens, ce roman est une brillante et haletante reconstitution du plus célèbre naufrage de tous les temps.

Professeur de géologie à l'université de Clermont-Ferrand, Olivier Merle a publié plusieurs romans dont le premier, L'Avers et le Revers, était un hommage à son père Robert Merle.


  • Les courts extraits de livres : 19/07/2017

1

L'homme monta lentement l'escalier qui était aussi raide qu'une échelle de meunier. Trébuchant sur la dernière marche, il apparut sur le passavant tribord et attendit quelques instants pour reprendre son souffle. Une brise soudaine inclina le bicorne qu'il retint d'une main et rajusta. Par réflexe, il tira sur les pans de son costume neuf et sourit à la vue des boutons dorés qui brillaient au soleil.
Il longea ensuite l'étroit passavant et gagna le gaillard d'arrière. Les matelots s'écartaient sur son passage. Parvenu au mât d'artimon, il s'arrêta et se retourna. Croisant les mains sur un ventre replet, il posa un regard satisfait sur la frégate, admirant la mâture, les haubans et les voiles enroulées autour des vergues. Sa physionomie reflétait un curieux mélange de suffisance et d'inconsistance.
Dès qu'il l'aperçut, le lieutenant de vaisseau Espiaux se précipita. C'était un homme grand, maigre et sec, au visage émacié.
- Capitaine, je vous attendais.
- Oui ? répondit distraitement Hugues Duroy de Chaumareys sans le regarder.
- C'est le jusant.
- Eh bien ?
Espiaux eut un mouvement de surprise et reprit :
- Il faut appareiller et quitter le port pour profiter des courants de la marée descendante. Les vents sont favorables, orientés au nord-est.
- Très juste, lieutenant, il faut appareiller pour partir, c'était aussi ma conclusion, dit Chaumareys sur un ton bonhomme.
- J'attends vos ordres.
Chaumareys porta la main droite sur ses joues qu'il lissa avec application. Il lança négligemment :
- Je vais vous laisser diriger la manoeuvre. Je suis sûr que vous vous en sortirez très bien...
Espiaux se raidit et sa mâchoire se contracta. Une nuance de mépris passa dans ses yeux. À rebours de la différence d'âge - Chaumareys avait dépassé la cinquantaine - le visage rugueux du lieutenant contrastait avec celui, poupin et lisse, du capitaine. L'un sentait le marin endurci sur toutes les mers du monde, l'autre évoquait les salons dorés de la royauté.
- Agissez de concert avec le lieutenant Raynaud, précisa Chaumareys. Je vous rappelle que je l'ai choisi comme premier lieutenant, et vous comme second lieutenant.
En soi, c'était injuste et Espiaux le vivait mal. Ses états de service étaient beaucoup plus glorieux que ceux de Raynaud. Mais sa personnalité, plus affirmée que celle du premier lieutenant, avait certainement joué en sa défaveur au moment du choix du capitaine.
- Bien sûr, dit-il rapidement pour ne pas se laisser gagner par des sentiments personnels. Et je vais prévenir immédiatement les trois autres navires que nous appareillons.
- Ils verront bien que nous partons...
La stupéfaction du lieutenant Espiaux fut si visible que Chaumareys corrigea partiellement.
- Mais si vous y tenez... Faites comme bon vous semblera. Espiaux s'inclina et pivota sur ses talons mais Chaumareys le rappela.
- Dites-moi, monsieur Espiaux, avez-vous en votre possession la liste de tous les passagers ?
- La même que la vôtre, je suppose. Le lieutenant Raynaud également.
- Tant mieux. Figurez-vous que je cherchais cette liste à l'instant dans ma cabine et que je ne parvenais pas à remettre la main dessus.
(...)


Copyright : lechoixdesbibliothecaires.com 2006-2017 - Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia