Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Inscrivez-vous àla Lettre des Bibliothécaires.

Bibliothécaires,partagez vos découvertes.

Clubs de lecture,envoyez vos choix.

Editeurs,valorisez vos livres.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

.. Hyde Park gate news : (le journal d'enfant de Virginia Woolf, sa soeur et son frère)

Couverture du livre Hyde Park gate news : (le journal d'enfant de Virginia Woolf, sa soeur et son frère)

Auteur : Gill Lowe | Virginia Woolf

Préface : Hermione Lee

Traducteur : Anne Rabinovitch

Date de saisie : 00/00/0000

Genre : Biographies, mémoires, correspondances...

Editeur : Mercure de France, Paris, France

Collection : Bibliothèque étrangère

Prix : 22.00 €

ISBN : 978-2-7152-2642-5

GENCOD : 9782715226425

  • Les présentations des éditeurs : 27/10/2006

12 septembre 1892 : samedi matin, M. Hilary Hunt et M. Basil Smith sont venus à Talland House et ont demandé à M. Thoby et à Mlle Virginia de les accompagner au phare car Freeman, le passeur, avait dit que la marée et le vent convenaient parfaitement pour la promenade... En arrivant, Mlle Virginia a vu un oiseau en piteux état qui se tenait sur une patte. Mme Hunt a demandé comment il était arrivé là. On lui a répondu qu'il avait été emporté par le vent...

Enfoui pendant des années à la British Library à Londres, le journal de Vanessa, Thoby et Virginia Stephen a été miraculeusement retrouvé pour ce qui touche aux années 1891, 1892 et 1895. joyeux mélange de comptes-rendus d'événements familiaux, de lettres, de rubriques de conseils, d'embryons de romans, de devinettes ou de poèmes, c'est l'oeuvre de trois enfants exceptionnellement doués et cultivés, âgés de dix à treize ans, qui voulaient étonner et amuser leurs parents.

On sait à quel point Virginia Woolf a été un grand écrivain de l'enfance. C'est avec beaucoup d'émotion que l'on retrouvera ici des échos de ce qui allait un jour éclore dans La promenade au phare, Les années ou Les vagues.

Hermione Lee, qui a préfacé Le journal de Hyde Park Gâte, est l'auteur d'une exceptionnelle biographie de Virginia Woolf. Gill Lowe a retrouvé, mis au point et annoté le manuscrit alors qu'elle faisait des recherches pour sa thèse sur Julia Stephen, la mère de Virginia Woolf, à l'université d'East Anglia.



  • La revue de presse Xavier Houssin - Le Monde du 9 mars 2007

Tracés à l'encre bleue, on y trouve les comptes rendus du quotidien auxquels s'ajoutent des dessins, des charades, des feuilletons, des devinettes ou des vers de quatre sous. Virginia - sa soeur en témoignera plus tard - en est la principale rédactrice. Ce recueil de textes d'enfance éclaire étonnamment notre lecture de ses romans. Non tant parce qu'on peut y découvrir des prémices de style, des tournures, des manières, mais parce que s'y incarnent les décors et les personnages d'un passé antérieur que Virginia Woolf saura reconjuguer en d'autres modes et d'autres temps. Un monde de mémoire qu'on rejoint avec elle, envahie d'origine, essoufflée de présent.


  • La revue de presse Francis Albany. - Le Figaro du 5 octobre 2006

Ainsi donc, j'avais sous les yeux les exercices premiers d'une fillette déjà dévorée du démon de l'écriture. Celle qui, plus tard, révolutionnera le roman anglais de ce siècle, s'élance avec une troublante candeur sur les traces de ces monstres sacrés dont elle dévore les oeuvres dans la vaste bibliothèque de son père...
Les heures trop brèves qu'il m'a été donné de consacrer à la lecture des pages du Journal de Hyde Park Gate m'ont d'ailleurs fait l'effet d'un songe éveillé. Il ne m'a cependant pas échappé qu'elles constituaient aussi la chronique éclairante d'une époque et d'un milieu que deux guerres ont relégués au grenier de l'Histoire, mais que sauve heureusement l'un des chefs-d'oeuvre de Virginia Woolf, Années, nourri de tout ce que le Journal tentait avec candeur d'exprimer.


  • Les courts extraits de livres : 27/10/2006

Dans «Notes sur l'enfance de Virginia», Vanessa Stephen observait que sa petite soeur était «très sensible à la critique et à la bonne opinion des adultes». Un soir où leurs parents étaient en train de dîner, les filles placèrent ostensi­blement un numéro du Journal de Hyde Park Gâte sur la table à côté du canapé de leur mère, se glissèrent dans la pièce voisine, pleines d'impatience, et se cachèrent pour surprendre la réaction des adultes. Virginia «tremblait d'excitation» tandis qu'elles attendaient, épiant le salon par la fenêtre. «Nous apercevions la silhouette de ma mère éclairée par la lampe, assise tranquillement près du feu, mon père de l'autre côté, avec sa propre lampe, tous deux en train de lire. Puis elle a remarqué le journal, l'a ramassé, et s'est mise à le parcourir. Nous l'avons regardée, tendant fort l'oreille pour entendre son commentaire. "Plutôt astucieux, je trouve", a observé ma mère, le reposant sans émotion apparente.»
Le tableau offert par Julia et Leslie, distants et réservés, lisant dans une tache de lumière au milieu d'une pièce obscure, et de leurs enfants, dans un autre espace, retenant leur souffle dans l'espoir de surprendre un mot d'éloge, est réellement poignant. Cependant la réponse froide et détachée de Julia suffit à «transporter» Virginia : «Elle avait obtenu une approbation et été qualifiée d'astucieuse, et notre indiscrétion avait été récompensée.» Cet incident montre le besoin désespéré de reconnaissance chez Virginia, un sentiment qui a continué de hanter l'écrivain adulte. Elle était en proie aux affres de l'incertitude quand elle révisait son travail ; elle éprouvait un malaise en songeant à la manière dont il serait accueilli par le public ; des témoignages solidement documentés attestent ses dépressions après publication.
Lorsque le plus jeune enfant des Stephen, Adrian, envisagea de créer un journal concurrent, le commentaire de ses soeurs en dit long sur la dynamique familiale : «Il ne sera pas sous-estimé par Mme Stephen ni surestimé par M. Stephen» (vol. II, n° 45). Ce jugement prophétique indique la jalousie ressentie par les filles qui semblent avoir eu de la difficulté à impressionner leurs parents, des êtres d'une exigence rigoureuse. Adrian était habituellement gâté par sa mère et subissait en général des critiques plus sévères de la part de Leslie.

Extrait de l'introduction


Copyright : lechoixdesbibliothecaires.com 2006-2018 - Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia