Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Inscrivez-vous àla Lettre des Bibliothécaires.

Bibliothécaires,partagez vos découvertes.

Clubs de lecture,envoyez vos choix.

Editeurs,valorisez vos livres.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

.. Testament d'un pêcheur à la mouche

Couverture du livre Testament d'un pêcheur à la mouche

Auteur : John D. Voelker

Traducteur : Jacques Mailhos

Date de saisie : 00/00/0000

Genre : Sports

Editeur : Gallmeister, Paris, France

Collection : Nature writing

Prix : 21.50 €

ISBN : 978-2-35178-010-7

GENCOD : 9782351780107

Conseillé avec enthousiasme par un ami, j'ouvre ce «testament d'un pêcheur à la mouche» avec le l'appréhension de me jeter dans un monde de spécialistes à mille lieux de mes goûts et préoccupations. Je suis immédiatement happée par une écriture lumineuse, légère, humoristique et burlesque, qui vous prend par la main et vous entraîne avec détermination dans le sillage des pêcheurs à la mouche.

Le grand plaisir que procure ce livre c'est de découvrir la nature par le petit bout de la lunette : les facétieuses fario qui observent les pêcheurs et se jouent de leur piètres ruses, les grosses truites voraces qui sortent le soir pour festoyer à la surface des mares, le soleil qui miroite à travers les branchages posant des bouquets d'étincelles sur rivières et bosquets les transformant en des lieux féeriques. C'est enfin le monde des pêcheurs, quelques fois hâbleurs, mais, le plus souvent humbles et contemplatifs devant la nature, détenteurs d'une vraie sagesse et d'une connaissance fine et intelligente de la nature et de ses secrets.

Cette succession de récits, loin de lasser, plonge petit à petit son lecteur dans une méditation contemplative et il se prend à réfléchir, philosopher sur l'homme et ses activités, sur ce lien perdu avec la nature. Et tout d'un coup apparaît avec force la vacuité de notre monde et sa frénésie de consommation, la superficialité de nos vies.

L'on sort de ce livre comme d'un bain, en s'ébrouant, régénéré, reconstruit, avec une richesse redécouverte tout au fond de soi grâce à la contemplation : le bonheur de vivre dans le respect des êtres et de la nature. Et l'on éprouve également un petit sentiment de jalousie à la pensée de ne jamais vivre cette communion rare avec la nature que procure la pêche à la mouche ! !


Xavier Brossard - 09/05/2007


  • Les présentations des éditeurs : 24/04/2007

John D. Voelker (1903-1991) a passé l'essentiel de son existence dans la petite ville d'Ishpeming, dans le Michigan, où il occupait le poste de procureur tout en écrivant des romans policiers. Le succès de son livre
Autopsie d'un meurtre lui permit de se consacrer pleinement à ses deux passions : la pêche à la mouche et l'écriture.

TESTAMENT D'UN PECHEUR A LA MOUCHE

Célèbre magistrat et auteur de romans policiers à succès sous le pseudonyme de Robert Traver (on lui doit le phénoménal Autopsie d'un meurtre), John D. Voelker fut avant tout un pêcheur à la mouche passionné qui maniait avec un même bonheur l'écriture et la canne en bambou.
Après le succès d'Itinéraire d'un pêcheur à la mouche, livre culte outre-Atlantique, Voelker nous offre une nouvelle collection de récits à la fois tendres et hilarants, burlesques et philosophiques. Ode à la nature et réflexion sur l'art contemplatif de la pêche à la mouche, ce Testament dresse le portrait nostalgique d'une Amérique disparue.

Dans la famille des écrivains-pêcheurs américains, John D. Voelker occupe une place à part. Ce livre au charme enivrant est une nouvelle preuve éclatante de son talent.

Traduit de l'américain par Jacques Mailhos


  • Les courts extraits de livres : 24/04/2007

Le grand secret au coeur double d'Hemingway

IL FUT UNE ÉPOQUE OÙ LES PÊCHEURS à la mouche montaient des mouches pendant l'hiver pour passer le temps et s'efforcer de préserver un semblant de santé mentale entre deux saisons de pêche. Aujourd'hui, de plus en plus d'entre eux écrivent des livres. Et alors que cette curieuse mode littéraire s'installe me vient la vision de toutes ces tables de montage, partout dans le pays, débarrassées les unes après les autres de leur fatras pour se voir transformées en secrétaires, tandis que chaque jour de nouvelles plumes cessent de finir en leurre et se mettent à gratter le papier. Selon mes espions, les choses auraient tellement dégénéré que certains vénérables monteurs de mouches passés de la double clef au double infinitif seraient même allés jusqu'à s'abaisser à acheter leurs leurres.
Chez le noyau dur des résistants qui montent encore leurs mouches (ainsi, j'imagine, que chez certains plumitifs rendus stériles par la crampe de l'écrivain), nombreux sont ceux qui considèrent, visiblement, que nous autres de la gent littéraire, qui préférons ciseler nos phrases plutôt que fignoler nos noeuds, sommes des sortes de traîtres à la cause halieutique. Cette condamnation est à mon sens aveugle, car, dans mon cas tout au moins, je me suis seulement tourné vers l'écriture lorsqu'il m'est apparu d'une évidence par trop risible que la nature ne m'avait pas octroyé le moindre don en matière de montage de mouches, et qu'elle avait fait de moi un être si fondamentalement débile sur le plan manuel que j'éprouve même des difficultés ne serait-ce qu'à déballer les mouches que j'achète. Alors en monter moi-même, vous pensez.
Reste que le torrent de nouveaux livres sur la pêche ne se tarit pas ; à mon dernier pointage, il n'est surpassé en volume que par le flot d'ouvrages consacrés au sexe. Et la seule raison pour laquelle ces derniers parviendraient à conserver, suant et ahanant, leur avantage précaire, serait - selon mes informateurs assidus et souvent épuisés -leur plus grande abondance en illustrations diverses, tant pédagogiques que, pourrait-on dire, inspiratrices. Ce phénomène pourrait indiquer que nous autres pêcheurs sommes dotés d'un goût plus vif pour la cuissarde que pour la cuisse - et fournir de surcroît une explication à l'aisance avec laquelle nous parvenons généralement à nous éclipser de chez nous.
Voilà, c'est dit : maintenant que me voilà libéré des préambules qui me pesaient sur le coeur, je voudrais rendre hommage à l'une des histoires de pêche les plus puissantes - ainsi, sans doute, que la plus célèbre - que j'aie jamais lues, écrite par un auteur qui est très certainement le plus célèbre de tous les écrivains-pêcheurs modernes.


Copyright : lechoixdesbibliothecaires.com 2006-2019 - Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia