Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Inscrivez-vous àla Lettre des Bibliothécaires.

Bibliothécaires,partagez vos découvertes.

Clubs de lecture,envoyez vos choix.

Editeurs,valorisez vos livres.

A ne pas manquer

Virginie Despentes

est l'auteure notamment de "Les Jolies choses"

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jordan Harper

est originaire du Missouri

José Luis Zárate

est considéré comme un pionnier des littératures fantastiques au Mexique.

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Emmanuelle Pirotte

est ovationnée par les libraires et la presse (dont François Busnel)

Michal Ajvaz, figure littéraire tchèque,

est considéré comme un écrivain majeur aux États-Unis

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Didier Daeninckx

raconte un beau souvenir de librairie (voir ses réponses au questionnaire décalé)

Jérôme Garcin

reçoit le prix du Parisien magazine, avec Le voyant

Pierre Raufast

a toujours un carnet sur lui, pour noter les nouvelles idées

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Diane Meur

réinvente brillamment le genre de la saga...

Olivier Houdé

se passionne pour l'intelligence en construction chez les enfants...

Arnaud Le Guern

offre un petit manuel attachant, à destination des juilletisto-aoûtiens en errance...

Michal Ajvaz

écrit à Prague des ouvrages de fiction, de philosophie et des essais.

Denis Lachaud

explore les nouvelles formes de contestation...

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Anne Poiré et Patrick Guallino

aiment les chats et la bonne humeur...

Frédéric Couderc

salue la force et la bienveillance de Nelson Mandela

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Kinga Wyrzykowska, née à Varsovie,

a appris à lire, conter, rêver en français...

Naïri Nahapétian

née à Téhéran, parle, écrit et rêve en français...

Aki Shimazaki

née au Japon, vit à Montréal...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Sandrine Collette

partage sa fascination pour la puissance incontrôlable de la nature...

Fanny Chiarello

est lauréate du Prix Orange du Livre 2015...

Les lecteurs du Monde

découvrent le portrait de Denis Soula...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Joëlle Miquel

aimerait partager la générosité des coeurs ouverts...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

Jérôme Ferrari

livre son plus beau texte depuis Où j'ai laissé mon âme...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Elmore Léonard

a résumé son art en «Dix règles d'écriture»...

DOA

est romancier à la Série Noire, Gallimard...

Russell Banks

affectionne la nouvelle...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Arnaldur Indridason

dépasse le thriller...

Raphaëlle Riol

écrit nécessairement en compagnie de mon chat...

Océane MADELAINE

est céramiste et écrivain

Cécile Huguenin

est une nomade...

Maurice Ravel

rejoint Bar-le-Duc, puis Verdun, en mars 1916...

Valérie PARENT

est amoureuse des chats...

Arrigo Lessana

a été chirurgien du coeur pendant plus de trente ans...

Riad Sattouf

est né d'un père syrien et d'une mère bretonne...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Russell Banks

revient avec douze nouvelles qui sont autant de pépites...

Jean Rolin

est du côté des rêveurs...

Mathieu Burniat

raconte la passion de la cuisine...

Patrick Modiano,

Prix Nobel de littérature, raconte le mystère de l'inspiration et son amour infini des librairies...

Francine Perrot

invite à découvrir les trésors qui sont en nous...

.. Derrida

Couverture du livre Derrida

Auteur : Benoît Peeters

Date de saisie : 11/03/2011

Genre : Biographies, mémoires, correspondances...

Editeur : Flammarion, Paris, France

Collection : Grandes biographies

Prix : 27.00 €

ISBN : 978-2-08-121407-1

GENCOD : 9782081214071

Sorti le : 06/10/2010

  • Les présentations des éditeurs : 12/03/2011

Ecrire la vie de Jacques Derrida (1930-2004), c'est raconter l'histoire d'un petit Juif d'Alger, exclu de l'école à douze ans, qui devint le philosophe français le plus traduit dans le monde, l'histoire d'un homme fragile et tourmenté qui, jusqu'au bout, continua de se percevoir comme un " mal aimé " de l'université française, c'est faire revivre des mondes aussi différents que l'Algérie d'avant l'Indépendance, le microcosme de l'Ecole normale supérieure, la nébuleuse structuraliste, les turbulences de l'après-68, c'est évoquer une exceptionnelle série d'amitiés avec des écrivains et philosophes de premier plan, de Louis Althusser à Maurice Blanchot, de Jean Genet à Hélène Cixous, en passant par Emmanuel Levinas et Jean-Luc Nancy.
('est reconstituer une non moins longue série de polémiques, riches en enjeux mais souvent brutales, avec des penseurs comme Claude Lévi-Strauss, Michel Foucault, Jacques Lacan, John R. Searle ou Jürgen Habermas, ainsi que plusieurs affaires qui débordèrent largement les cercles académiques, dont les plus fameuses concernèrent Heidegger et Paul de Man. ('est retracer une série d'engagements politiques courageux, en faveur de Nelson Mandela, des sans-papiers ou du mariage gay.
C'est relater la fortune d'un concept - la déconstruction - et son extraordinaire influence, bien au-delà du monde philosophique, sur les études littéraires, l'architecture, le droit, la théologie, le féminisme, les queer ou les postcolonial studies. Pour écrire cette biographie passionnante et riche en surprises, Benoît Peeters a interrogé plus d'une centaine de témoins. Il est aussi le premier à avoir pris connaissance de l'immense archive personnelle accumulée par Jacques Derrida tout au long de sa vie ainsi que de nombreuses correspondances.
Son livre renouvelle en profondeur notre vision de celui qui restera sans doute comme le philosophe majeur de la seconde moitié du XXe siècle.

Benoît Peeters est écrivain, scénariste et théoricien de la bande dessinée. Considéré comme le meilleur connaisseur de l'½uvre de Hergé, il lui a consacré trois ouvrages qui font référence. De son style comme scénariste de bande dessinée, il faut retenir une originalité et une capacité à renouveler son art d'un album à l'autre. C'est précisément ce qui a fait le succès de la série dont il est l'auteur (avec François Schuiten), Les Cités obscures. Benoît Peeters a également travaillé avec d'autres dessinateurs, comme Frédéric Boilet, ainsi qu'avec la photographe Marie-Françoise Plissart.



  • La revue de presse François Cusset - le Magazine Littéraire, janvier 2011

Les angoisses, de la mort ou de ne pas être (assez) aimé, les histoires de famille et d'amitié, les grandeurs et les petitesses de ce philosophe hors norme, né Jackie dans l'Algérie coloniale, avant de vivre l'essentiel de sa vie entre les campus américains et la maison de Ris-Orangis - tout cela n'est pas, avec Derrida, la face secondaire ou anecdotique d'une oeuvre théorique froide et organisée, mais bien plutôt le coeur de l'affaire : ce que les plus obscurs et les plus chaotiques de ses textes ne cessent d'approcher, d'évoquer, de taire ou de crier. Il l'avouait lui-même lorsqu'il disait, malgré tant d'ouvrages, n'avoir pas encore commencé à écrire, à écrire le livre qui compte, à écrire (sur) la vie, la mort, les peurs qui le traversent depuis l'aube algéroise et la jeunesse normalienne.


  • La revue de presse Elisabeth Roudinesco - Le Monde du 8 octobre 2010

S'agissant d'un philosophe de l'envergure de Jacques Derrida, dont l'oeuvre immense - une soixantaine de volumes, sans compter les séminaires encore inédits - est traduite et commentée dans le monde entier, Benoît Peeters a choisi, à juste titre, de traiter, non pas la genèse ou le contenu de cette oeuvre, mais la vie de l'homme qui en est l'auteur : son enfance, sa famille, ses relations avec les femmes, ses amitiés, sa séduction, ses réseaux, ses angoisses, ses goûts littéraires, vestimentaires et culinaires, son enseignement et son itinéraire politique. En bref, il a rédigé une excellente biographie dans le plus pur style de la tradition anglo-saxonne. Il est le premier à avoir eu accès aux archives du philosophe, déposées à l'Institut Mémoires de l'édition contemporaine (IMEC) et à la Langson Library de l'université d'Irvine en Californie, et il s'est entretenu avec une centaine de témoins essentiels. Aussi a-t-il reconstruit avec la distance nécessaire les étapes d'une vie qui ont conduit un jeune juif laïque, né en 1930 à El Biar, sur les hauteurs d'Alger, exclu de son lycée en octobre 1942 par le régime de Vichy, à se rendre à Paris en 1949 pour poursuivre ses études au lycée Louis-le-Grand, puis à entrer à l'Ecole normale supérieure (ENS)...
Parmi les moments les plus forts de cette biographie, on trouvera d'une part le récit de "la nuit de Prague" (1981), épisode inouï au cours duquel Derrida fut accusé par les autorités tchèques d'être un trafiquant de drogue ; et, de l'autre, celui du discours tenu à l'Université de Jérusalem, le 25 mai 2003. Alors qu'il se sait atteint d'une tumeur maligne du pancréas et que mourir lui est intolérable, il prononce un vibrant réquisitoire en faveur des Palestiniens auquel Dominique de Villepin, ministre des affaires étrangères, répond ainsi : "Jacques Derrida, vous redonnez densité aux mots les plus forts et les plus simples de l'Humanité. (...) Démarche éminemment créatrice et libératrice. Défaire sans jamais détruire pour aller plus loin." On ne saurait mieux dire.


Copyright : lechoixdesbibliothecaires.com 2006-2017 - Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia